LE DIRECT

Denis Podalydès lit « Cinna » de Corneille (10/25)

4 min
À retrouver dans l'émission

Montage, Mixage : Claude Niort et Anne Secheret

Conseillère Littéraire : Caroline Ouazana

Musique : Erik Satie

Réalisation : Blandine Masson

Cinna a passé un accord avec sa maîtresse Emilie : elle veut se venger de l'empereur Auguste qui a proscrit son père avant d'être au pouvoir, et lui demande donc de l'assassiner. Cinna, qui avait soutenu Auguste, se voit cependant attribuer une association à l'Empire en reconnaissance et se trouve placé devant un choix impossible.

Rome a connu l'horreur pendant les guerres civiles. Pour en devenir le maître absolu, Auguste dut exercer la plus impitoyable cruauté. Ainsi fit-il exécuter Toranius, son propre tuteur. Bien qu'adoptée par Auguste et comblée de ses bienfaits, la fille de Toranius prépare sa vengeance : elle demande à Cinna, son amant, de frapper le tyran. Mais celui-ci, contre toute attente, se déclare prêt à quitter le pouvoir...

Histoire de sang, histoire de vengeance, Cinna pose la question du pardon et constitue également une magnifique réflexion politique : peut-on, après une guerre, revenir en arrière ? Et comment faire reconnaître un nouveau pouvoir

Une tragédie jouée pour la première fois au théâtre du Marais en 1642.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......