LE DIRECT

Denis Podalydès lit « La solitude sonore du toréo » de José Bergamin (14/15)

4 min
À retrouver dans l'émission

Denis Podalydès lit « La solitude sonore du toréo » de José Bergamin

Traduit de l’espagnol par Florence Delay

Aux éditions Le seuil

Assistant à la réalisation : Guy Peyramaure

Réalisation : Blandine Masson

Musique : Erik Satie

Le premier et le dernier essai de l'écrivain espagnol José Bergamm ont été tauromachiques. Un demi-siècle sépare L'Art de birlibirloque (1930) et La Solitude sonore du toreo (1981). L'art de toréer figura dans sa jeunesse un modèle esthétique et éthique - comment écrire, comment agir -, puis, dans les dernières années, une question métaphysique - comment vivre, comment mourir.

À la lumière d'un vers de Jean de la Croix, Bergamín évoque dans ce livre les plus belles expériences spirituelles qu'il vécut en regardant toréer les plus grands, ses amis.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......