LE DIRECT

Didier Sandre lit « Mon premier voyage, Tour du monde en 80 jours » de Jean Cocteau (8/30)

4 min
À retrouver dans l'émission

Adaptation Corinne Schneider

Réalisation : Jean-Claude Loiseau

Prise de son, montage, mixage : Claude Niort

Conseillère littéraire : Caroline Ouazana

Publié chez Gallimard

« Je connais le serpent qui est notre route, ce serpent enroulé autour du globe, pareil à celui sur lequel la Vierge pose le pied, ce démon de la curiosité qui nous pousse à quitter notre chambre, et nous y ramène, en fin de compte.

À Paris, sa tête et sa queue forment la boucle du départ et du retour. »

Pour fêter le centenaire de Jules Verne, Jean Cocteau et Marcel Khill, surnommé pour l'occasion Passepartout, projettent de partir sur les traces des héros de Jules Verne. Le journal Paris-Soir ayant accepté le projet, nos deux voyageurs constatent que ce périple, que Jules Verne fait faire à Philéas Fogg en 1873, n'a rien perdu de sa difficulté soixante-trois ans plus tard, en 1936...

« Je connais le serpent qui est notre route, ce serpent enroulé autour du globe, pareil à celui sur lequel la Vierge pose le pied, ce démon de la curiosité qui nous pousse à quitter notre chambre, et nous y ramène, en fin de compte.

À Paris, sa tête et sa queue forment la boucle du départ et du retour. »

Pour fêter le centenaire de Jules Verne, Jean Cocteau et Marcel Khill, surnommé pour l'occasion Passepartout, projettent de partir sur les traces des héros de Jules Verne. Le journal Paris-Soir ayant accepté le projet, nos deux voyageurs constatent que ce périple, que Jules Verne fait faire à Philéas Fogg en 1873, n'a rien perdu de sa difficulté soixante-trois ans plus tard, en 1936...

4ième de couverture

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......