LE DIRECT

Frédéric Boyer, traducteur

58 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd'hui c'est du Texte que l'on traduit dont il est question, avec un traducteur, écrivain

et poète : Frédéric Boyer (Nouvelle Traduction de la Bible chez Bayard et auteur chez POL)

  • Frédéric Boyer aime les langues mortes, perdues, anciennes, parfois oubliées.. Il les fait revivre grâce à une nouvelle traduction.

Il aime cette distance qui existe entre des textes écrits à l'origine en latin, en Grec ou en Hébreu, et qui tout à coup reprennent vie grâce à une nouvelle traduction. Ce rapport de "perte", d'exil, d'étrangeté l'intéresse. On peut parler de restitution, de "Translation" plus que de traduction . Les langues se développent et évoluent sans cese. C'est leur richesse.

La traduction n'est pas une "équivalence" : c'est la plasticité d'une langue qui fait sa vie.

Frédéric Boyer, traducteur
Frédéric Boyer, traducteur Crédits : G. Méric - Radio France

Pour faire une bonne traduction, il faut connaître et "sentir" de l'intérieur les langues que l'on traduit.

  • La pertinence d'une bonne traduction, est le "passage" réussi de la langue source vers la langue de réception.

- La réception de la Nouvelle traduction de la Bible, faite par des "couples de traducteurs" entre 1988 et 1994 (Bayard) a été très polémique, car elle touchait des textes de la "croyance biblique", textes presque intouchables..

  • En est sorti ce livre de Frédéric Boyer sur cette polémique:

Bible, notre exil (Pol).

  • A proos du mot "resurrection". Le véritable terme serait littéralement "être réveillé, être mis debout".. c'est à dire "Christ a été réveillé des morts" . (au lieu de "Christ est ressucité des morts"

  • La traduction de Shakespeare est très délicate aussi.

On connaît surtout la traduction d'Yves Bonnefoy, et c'est toujours difficile d'en accepter une "nouvelle".

  • Au cours de l'émission on a pu entendre 3 variations différentes autour du Sonnet 23 de Shakespeare (une sorte de "Traduction / Interprétation musicale cette fois !) :

  • As an imperfected Actor on a stage :

1- Voix parlée de Edith Evans

2- Cleo Lane

3- Caroll Vanwelden.

Frédéric Boyer et Xavier de La Porte
Frédéric Boyer et Xavier de La Porte Crédits : G. Méric - Radio France

..mais on s'amuse bien aussi "sous les platanes " à Avignon.. ! comme le montre la photo ci-contre.

Réponses de Frédéric Boyer au questionnaire :

  • Texte relu : la Bible

  • Texte qui lui fait peur, l'impressionne : Faulkner.

  • Un texte impossible à traduire : "L'Enéide" de Virgile..et cependant Paul Veyne l'a traduit, et même très bien traduit..

  • Une traduction d'urgence : le Kama Sutra (en cours)

  • Une lecture remise à plus tard : Hegel.

  • Un texte dont il parle sans l'avoir vraiment lu "La cité de Dieu" de Saint-Augustin.

  • Il n'aime pas les Bibliothèques et garde très peu de livres. Il s'en sépare volontiers.

  • Il commence à lire sur les "tablettes", mais écrit encore à la main le "rituel des notes".

Texte lu par les intermittents : L'art n"est pas au-dessus de tout - Albert Camus - Extrait du Discours de Suède (1957)

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......