LE DIRECT

"Deleuze" par Daniel Adjerad

2 min
À retrouver dans l'émission

Encore une idée de lecture pour cet été : après qu'est-ce qu'avoir l'esprit d'aventure ? avec Vladimir Jankélévitch lundi, comment se mettre dans la peau d'une bête ?, question soulevée hier , aujourd'hui : comment briller en vacances grâce à des citations de Gilles Deleuze ?

« Si tu ne saisis pas le petit grain de la folie chez quelqu’un, tu ne peux pas l’aimer »

Une citation par-ci sur la folie, une autre par-là, comme : « Un style, c'est arriver à bégayer dans sa propre langue », ou encore : « L'épuisé, c'est beaucoup plus que le fatigué »... et sans oublier, j'aime beaucoup celle-ci de Mille plateaux, « Faire la carte, et pas le calque »...

Deleuze, on peut le dire, est bien un philosophe à citations, mais de là, à le citer soi-même, c'est un peu compliqué… Car, voilà, comment citer des formules qui peuvent certes faire leur effet, mais nous laisser dans le flou, à distance ?

Heureusement, il y a ce livre de Daniel Adjerad, paru chez Ellipses, dans la collection, « Connaître en citations », ce qui tombe donc à pic, et qui rappelle, à chacune de celle-ci, l'idée, le contexte, le vocabulaire et la portée. En voici donc une autre :

« L’art ne pense pas moins que la philosophie, mais il pense par affects et percepts »

Et ce livre de nous éclairer sur cette citation, en nous expliquant comment l'art, selon Deleuze, « problématise avec des sensations », comment un texte se mâche comme du chewing-gum pour faire surgir par ses intensités des images frappantes...

Mais il y a plus que ces pépites de commentaires ou de citations même de Deleuze, il y a cette idée qui surgit, avec ce philosophe qui lui-même ne faisait que citer d'autres voix : comment citer, ce n'est pas seulement répéter ce qu'un autre a dit, mais c'est emprunter, s'habiller d'autres mots, se mettre à la place d'un autre que soi ?

Bibliographie

.

DeleuzeDaniel AdjeradEllipses/ Connaître en citations, 2017

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......