LE DIRECT
Ruwen Ogien

Hommage à Ruwen Ogien

4 min
À retrouver dans l'émission

Les hommages ont été nombreux ces derniers jours pour saluer le philosophe Ruwen Ogien qui nous a quittés jeudi dernier, le 4 mai. Nous voulions, dans Les Chemins de la philosophie, à notre tour, se joindre ces hommages, et entendre, encore une fois, sa voix.

Ruwen Ogien
Ruwen Ogien Crédits : Frédéric Taddeï - Radio France

« Penseur de la liberté », « voix singulière », « un homme merveilleux et s'émerveillant de tout », ce sont les mots qui ont pu revenir pour évoquer Ruwen Ogien. Et à raison, car quelle originalité et quel courage fallait-il pour se débarrasser d'une partie de la philosophie morale, pour tenir et entretenir, tout au long de son œuvre (presque trente ouvrages), cette conviction profonde que « nous n'avons aucun devoir envers nous-mêmes » et donc beaucoup plus envers les autres, pour dédramatiser par là-même, et ébranler les nôtres, nos propres convictions, notre propre morale, sur les sujets les plus sensibles.

De la prostitution aux émotions et à l'amour, de l'argent à l'effet de l'odeur des croissants chauds sur notre bonté, de la pornographie au rôle de l'Etat (Ruwen Ogien s’opposait à l’idée d’un enseignement de la morale à l’école, telle la morale laïque défendue par Vincent Peillon), et jusqu'à ces dernières semaines, la maladie, sa maladie dont il témoignait dans son dernier livre, Mes mille et une nuits, Ruwen Ogien n'a eu de cesse de cerner les contours de ce qu'il appelait « l'éthique minimale ».

Un minimum de morale pour un maximum de liberté : voilà de quoi laisser rêveur, ou au contraire, de quoi faire peur, tant une telle éthique paraît impossible ou trop pleine de possibles précisément. Mais à nous pousser jusqu'aux vertiges de l'indépendance, à rebattre toujours les cartes de ce que l'on tient pour bon, à cette radicalité, Ruwen Ogien apportait de la douceur et de la dérision, celle de nous laisser, en toute cohérence, le choix de ne pas être d'accord avec lui, la possibilité de ne jamais mettre un point final.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......