LE DIRECT

"La clinique et ailleurs" de Todd Meyers

2 min
À retrouver dans l'émission

Comment donner un sens à la guérison quand le corps a été habitué à se rendre absent à lui-même ?

Entre juillet 2005 et mai 2008, Todd Meyers, professeur américain d'anthropologie, a conduit une étude ethnographique dans un centre de désintoxication à Baltimore, qui portait sur 12 adolescents dépendants aux opiacés. 12 adolescents aux histoires différentes, aux situations économiques, sociales et démographiques diverses, qui, durant presque trois ans, ont commencé une cure, l'ont abandonné, y sont revenus, pour certains s'en sont sortis ou pour d'autres ont replongé.

Fait de la matière de leurs témoignages, de ceux de leurs proches, des infirmiers et médecins, cet essai, cependant, soulève d'emblée un problème : comment donner un sens à la guérison alors que les mots sont insuffisants pour décrire l'expérience individuelle de la toxicomanie, entre plaisir, honte ou douleur ? Et comment donner un sens à la guérison quand le corps a été habitué à se rendre absent à lui-même ?

On ne peut pas lire ces pages passionnantes sans évidemment penser à Canguilhem, plusieurs fois mentionné et pour qui « la santé, c'est le silence des organes » : car le silence, les absences, les disparitions sont précisément ce qui caractérise ces adolescents, allant de l'intérieur à l'extérieur du centre, ayant un pied dans le traitement et l'autre encore dans l'addiction. Et c'est aussi ce qui caractérise la démarche de Todd Meyers qui tente de suivre chacun de ses parcours vacillants, qui tente de prendre en compte leurs silences pour saisir une guérison qui ne se dit que dans l'intimité du sujet, et qui procède justement par l'absence, par un sevrage où l'on ne prend plus rien.

Or, comment combler du manque par du manque, par une absence ? Telle pourrait être la question que pose toute désintoxication, mais aussi toute guérison qui n'a rien d'un retour à la normale, à un avant, qui n'a rien d'un rétablissement, mais qui est bien un nouvel état à atteindre mais qui n'est pas encore là.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......