LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

"La science insolite de l'asymétrie, de la ola au neutrino" de Frédéric Flamant

2 min
À retrouver dans l'émission

La Ola phénomène populaire mais aussi scientifique, puisqu'en 2002, trois chercheurs hongrois ont voulu l'expérimenter et l'examiner.

Les spectateurs se lèvent, ils tendent les bras au ciel, puis ils s'asseyent à tour de rôle. Ils donnent ainsi naissance à une onde qui parcourt la foule sans s'arrêter, qui enfle et tourne lentement dans le stade. Ils donnent en fait naissance à la ola, phénomène de liesse populaire auquel chacun d'entre nous a déjà assisté, et même, peut-être, participé alors qu'il allait voir un match de foot. Populaire, mais pas moins scientifique comme phénomène, puisqu'en 2002, trois chercheurs hongrois ont voulu l'expérimenter et l'examiner. Et incroyable : constance folle de cette vague : ils ont pu constater que non seulement sa largeur était de quinze sièges avec une propagation de 12 mètres par seconde, mais surtout que la ola tournait le plus souvent dans le sens des aiguilles d'une montre.

Il y a de quoi voir dans cette expérimentation un exemple de science insolite, mais de science quand même : comme le dit Frédéric Flamant dans son essai, il y a surtout de quoi ouvrir un nouveau champ de réflexion en prenant au sérieux des phénomènes qui nous semblent anecdotiques. Car que cachent tous nos gestes inconscients, tous ces gestes que l'on croit dû au hasard, à la spontanéité du moment ? Tous ces gestes dont nous pensons qu'ils n'ont pas de sens sinon d'être une réaction ? A la ola, on pourrait par exemple ajouter la course à pied, qui, dans un stade, se déroule toujours dans le sens, aussi, des aiguilles d'une montre, et rend plus performant les athlètes, ou encore, plus frappant : le fait que les criminels s'enfuient toujours à gauche, et que leur chance de se faire prendre augmente de 60% s'ils font le choix inverse.

Autant d'exemples qui nous révèlent précisément le sens de nos asymétries, c’est-à-dire le fait que nos réactions sont toujours orientées, soit à gauche, soit à droite, mais moins par notre volonté que par notre nature. Certes, on peut en conclure que nous sommes déterminés, et dès l'échelle cellulaire, mais à quoi bon résister à la tentation de la ola, à l'appel de notre nature ?

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......