LE DIRECT
Henri Bergson (1859-1941)

"L'évolution du problème de la liberté.Cours au Collège de France 1904-1905" par Henri Bergson

3 min
À retrouver dans l'émission

Cet ouvrage publié au PUF propose de découvrir les cours au Collège de France d'Henri Bergson donné de 1904 à 1905, là où la pensée se forme, là où les mots se cherchent parfois et les exemples affluent.

Henri Bergson (1859-1941)
Henri Bergson (1859-1941) Crédits : LEEMAGE - AFP

De Bergson, il ne reste qu’une seule archive dans laquelle il parle de l’objet de l’art. Mais pour entendre la voix du philosophe, encore vaut-il mieux découvrir ses cours, là où la pensée se forme, là où les mots se cherchent parfois et les exemples affluent. C’est ainsi le cas de ces Cours restés inédits, que Bergson a prononcés au Collège de France sur « L’évolution du problème de la liberté ».

En 1904, quand Bergson professe ces leçons, il a en fait déjà croisé cette question : c’est le 3ème grand chapitre de son 1er essai de 1889, l’Essai sur les données immédiates de la conscience, c’est en ce début de siècle L’évolution créatrice qu’il rédige alors, mais c’est aussi, et qui s’annonce déjà à travers ces pages, un autre de ses textes majeurs : Les deux sources de la morale et de la religion. La liberté, soit donc une question qui ne lui est pas du tout étrangère. On pourrait d’ailleurs s’interroger sur cette permanence chez lui : pourquoi donc la liberté lui a-t-elle ainsi posé problème ?

Mais on pourrait aussi se demander plus largement : pourquoi donc la liberté a-t-elle toujours posé un problème aux philosophes ? Car c’est bien cela que Bergson interroge : cette difficulté pour eux à assumer pleinement une théorie de la liberté, et pas seulement ses symptômes. De Socrate à Kant, de l’Antiquité à la modernité, ce qui domine, c’est la croyance à la nécessité, et non le contraire. Et c’est là que la liberté pose un véritable problème, pas seulement abstrait mais quotidien, ordinaire : pourquoi donc cette préférence pour la nécessité, que ce soit sous la forme logique des sciences, ou sous la forme affective du destin ? Volonté, réflexion, sentiments, pourquoi la liberté n’est-elle jamais immédiate pour chacun, c’est bien le sens de ces Cours.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......