LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

"Liberté et joie chez Bergson et Spinoza" de Lionel Astesiano

2 min
À retrouver dans l'émission

Il est bon de terminer cette semaine consacrée à La pensée et le mouvant de Bergson, eh bien encore avec Bergson, mais cette fois-ci avec l'ouvrage de Lionel Astesiano.

cet ouvrage fait le pari de prendre en charge toute l'œuvre de Bergson, de son premier Essai sur les données immédiates de la conscience, jusqu'à son dernier grand livre sur Les deux sources de la morale et de la religion, et jusqu'à ses cours, et pour le rapprocher en plus d'un autre philosophe et pas des moindres, Spinoza.

C'est donc bien un pari puisqu'il ne s'agit pas seulement d'approcher deux grands philosophes, mais bien de les rapprocher, de rapprocher en fait l'incomparable, à savoir, d'un côté, le philosophe systématique et déterministe de l'Ethique, avec celui qui s'oppose, avec la conscience, la durée et la liberté, à tout dogmatisme...

Incomparable, mais pas impossible, car s'il y a un 3ème philosophe qui a tout autant parlé de Bergson que de Spinoza, c'est bien Gilles Deleuze ! Et avec ce thème de la joie... Thème que vous avez évoqué durant cette semaine, et que l'on retrouve donc dans cet ouvrage, et pas seulement pour rapprocher artificiellement deux philosophes éloignés, mais pour poser cette question cruciale : comment la joie peut-elle procurer plus que de la joie ? Plus précisément, comment la joie ne procure pas seulement un sentiment de liberté, mais en est, en fait, la condition ?

Sur cette question, la deuxième partie, et seconde moitié de cet ouvrage, propose des pages passionnantes : distinction entre la joie et la tristesse avec Spinoza, distinction entre émotion et affection avec Bergson, échos entre le fait de persévérer dans son être, le conatus, et l'élan vital... c'est comme si l'un et l'autre, Spinoza et Bergson se répondaient, c'est comme si, ensemble, de concert, ils se mettaient à deux pour nous montrer comment la joie n’est pas une évasion du réel, mais, au contraire, permet de voir, d’être lucide sur ce réel.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......