LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Richard Wagner

"Politique de l'autonomie musicale: essais philosophiques" de Lydia Goehr

2 min
À retrouver dans l'émission

Wagner, Les maîtres chanteurs...

Richard Wagner
Richard Wagner Crédits : Franz Hanfstaengl

La musique peut-elle avoir un message politique ? Lorsque l’on écoute cet opéra de Wagner, Les maîtres chanteurs, opéra qu’il a créé en 1868, rien ne semble indiquer la dimension politique et subversive de son projet : certes, il mêle des formes musicales classiques, des arias, des duos, des quintettes, à des formes plus modernes et dissonantes, mais cet opéra reprend un motif très traditionnel, celui de l'apprentissage du chant par des maîtres. C'est un chant qui chante en fait sur le chant. De quoi enfoncer le clou : la musique n'aurait-elle donc comme portée qu'elle-même ?

C'est à cette approche formaliste que Lydia Goehr s'attaque dès les 1ères pages de son livre, et justement avec cet opéra aux abords plutôt classiques : car mettre en scène l'apprentissage de règles porte sur la confrontation de chacun aux usages et aux coutumes, et là se situe force politique de Wagner ; chanter le chant, opérer par l'opéra, là est la mise en abyme créatrice, de quoi faire résonner les discordances des traditions trop pesantes et dont on doit s’accommoder ou dépasser. C'est donc bien par la négation que procède Wagner, c'est un « geste de nuit », nous dit Lydia Goehr.

Mais il y a plus avec cet opéra : il se dégage en effet une leçon plus vaste pour toute écoute de la musique : il ne s'agit pas d'être suspendu à ses paroles pour détecter son message politique, ou de penser qu'elle est loin de nous, hors du monde, avec son langage propre, mais de voir qu'elle est en duel d’abord avec elle-même : confrontation avec ses usages, reprise de formes déjà connues mais aussi jeu sur ces formes. La musique porte ainsi politiquement par ses propres écarts.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......