LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

revue "Critique" numéro d'août-septembre consacrée à Mona Ozouf

2 min
À retrouver dans l'émission

Mona Ozouf ou l'alliance de la patience et de la passion.

C'est en 1871 que paraît Middlemarch, le chef d'œuvre de l'anglaise Georg Eliot. Dans ce roman qui retrace l'histoire d'une petite ville fictive des Midlands au début du XIXème siècle, on suit notamment Dorothée Brooke : « nature exaltée, absence complète de frivolité et ambition de donner un sens à sa vie » : tels sont les mots de l'historienne Mona Ozouf pour décrire ce personnage dans un texte inédit qu'elle offre aux lecteurs de la revue Critique. Revue dont le dernier numéro d'août-septembre lui est entièrement consacré.

Choisir un tel roman, se concentrer sur un tel personnage, n'est pas anodin : car il s'y croise un certain nombre de traits qui jalonnent le parcours de Mona Ozouf, historienne venue de la philosophie, bretonne nourrie à l'école républicaine, et ses travaux. Comme : la passion de la révolution, des transformations, alliée à la question de la fidélité, de ce qui persiste ; l'intérêt pour la diversité des destins et des particularismes qui cohabitent dans l'histoire et n'empêchent pas une certaine idée de l'universalité ; le goût, enfin, pour l'écriture féminine et pour la littérature en général, autant d'histoires dans l'Histoire.

Mais il s'y croise aussi et peut-être surtout cette contradiction du désir individuel pris dans l'histoire collective, faite de couches de traditions, de coutumes, accumulées sur plusieurs dizaines d'années. Il s'y croise en fait le problème d'un idéal particulier avec les données de l'existence et de l'époque. Or, à quel moment parvient-on à articuler son ambition et celle de son temps ? Quand savoir que l'on n'a pas échoué à ce défi, que l'on n'a pas renoncé à notre idéal en s'étant accommodé de ce que nous offre notre époque ?

Telles sont les questions qui apparaissent. Et si la revue Critique présente Mona Ozouf comme l'alliance de la patience et de la passion ; et si elle-même fait du personnage de Dorothée Brooke la figure du conservatisme progressiste, jusqu'où est-on prêt, nous, à concevoir et accepter de telles contradictions ?

A signaler aussi : les œuvres complètes de Mona Ozouf sont disponibles dans la collection Quarto chez Gallimard

Bibliographie

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......