LE DIRECT
Cicéron

"Sans la raison nous ne sommes que folie" de Cicéron

2 min
À retrouver dans l'émission

Les paradoxes de Cicéron

Cicéron
Cicéron Crédits : Sculpture de Berthel Thorvaldsen (1799-1800)

Quand on regarde ce film de Laurence Ferreira-Barbosa, on peut être fasciné : fasciné par le personnage de Martine qui n'arrive pas à digérer sa rupture avec François, fasciné parce qu'elle ne s'en cache pas, parce qu'elle va très mal et le dit, et espère d'ailleurs déranger en le disant. Face au personnage dérangé de Martine, nous sommes donc tout aussi dérangés. Mais qu'est-ce qui peut déranger dans cette facilité à dire que l'on va mal ? Qu'est-ce qui peut finalement déranger dans cette situation assez ordinaire qui est d'aller mal ?

Mais revenons en arrière, bien avant Martine : en 46 avant notre ère, le stoïcien Cicéron écrivait six paradoxes qu'il dédiait à son ami Brutus, et que l'on peut découvrir aux éditions Allia : avec ces paradoxes, Cicéron se donnait pour but d'exposer des idées qui ont tout du lieu commun, mais qui pourtant dérange aussi ses concitoyens dès qu’il leur énonce.

Ainsi, et de la même manière que le film qu'on a entendu montre une situation tout à fait ordinaire mais dérangeante, de la même manière que son titre « Les gens normaux n'ont rien d'exceptionnel » n'énonce rien qu'une vérité, Cicéron veut lui aussi faire la lumière sur ce qui devrait être admis. Comme par exemple, dire qu'il en va des fautes comme des bonnes actions, les deux sont bien égales, comme par exemple aussi dire que la beauté morale est le seul bien, ou encore comme affirmer que sans la raison, nous ne sommes que folie.

De la folie de Martine à la sagesse de Cicéron, et inversement, voilà donc la leçon de ces paradoxes, et du paradoxe-même, et c'est le philosophe stoïcien qui le dit : « Se moque de moi qui veut, à mon sens l'authentique raison aura pourtant plus de valeur que l'opinion de la multitude ».

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......