LE DIRECT
Diego Maradona (2008)

3. Ombres et lumière

57 min

Celui qui n'est pas seulement un as du ballon rond recèle aussi sa part d'ombre. Exploration du tableau contrasté de la vie plus secrète de Diego Maradona : entre cocaïne, mafia, fraude discale, enfants illégitimes et violences conjugales...

Diego Maradona (2008)
Diego Maradona (2008) Crédits : Alexander Hassenstein - FIFA - Getty

Cocaïne,  mafia, fraude fiscale,  enfants illégitimes, violence conjugale. Cet inventaire à la Prévert raconte un autre visage de  Maradona. Adulé à juste titre comme un Dieu du stade, l’homme recèle une part d’ombre qui grandit et va l’engloutir. Le jour,  Maradona  joue avec un ballon. La nuit, il joue avec lui-même  et s’oublie dans les nuits napolitaines. A 40 ans,  il n’est plus lui-même : bouffi, hirsute, le visage sans expression, le pas mal assuré : c’est un homme usé, fatigué par trop d’excès, Son cœur est détérioré à 62 %, estime alors un médecin, son état de santé général est défini comme  "sérieux et grave". Le joueur est mort, l’homme est presque brisé, en bout de course. Devenu entraîneur, il a trop de frustration de ne pas être sur la pelouse, il échoue. Même sur le terrain de l’engagement politique, il déraille. Il commence à soutenir les icônes de la gauche sud-américaine : Castro, Chavez et Morales mais il finit sous l’œil des caméras à taper le ballon  avec le Tchétchène Kadyrov. Moyennant quelques sommes sonnantes et trébuchantes.   

Avec le réalisateur Jean-Christophe Rosé, les écrivains  Bettina Ghio et  Mauricio di Giovanni,  le journaliste Jacques Vendroux, Ranieri Raimondi supporter du club de Naples, le sociologue argentin Denis Merklen, le journaliste Olivier Pironet , l’éditrice argentine  Valeria Donato, l’avocat napolitain Angelo Pisani et Antonio, agent immobilier.

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......