LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vue de Gustavia, Saint-Barthélémy, 7 septembre 2017

« Aprézan » - selon le mot d’Edouard Glissant - les Antilles face à leurs vulnérabilités ?

43 min
À retrouver dans l'émission

Après le passage de l’ouragan Irma le 7 septembre sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, un ouragan présenté par les scientifiques comme le plus puissant du siècle, retour à la fois sur la vulnérabilité de ces territoires ultra-marins et les enjeux de reconstruction à venir.

Vue de Gustavia, Saint-Barthélémy, 7 septembre 2017
Vue de Gustavia, Saint-Barthélémy, 7 septembre 2017 Crédits : KEVIN BARRALLON / FACEBOOK / AFP - AFP

« Nous fûmes enveloppés d’une nuit éternelle que ne tempérait même pas l’éclat phosphorique de la mer, auquel nous étions habitués sous les tropiques. Chaque minute menaçait d’être la dernière. La houle surpassait tout ce que j’avais imaginé comme possible. Autour de nous, tout n’était qu’horreur, épaisse obscurité, un noir désert d’ébène liquide. » Ecouter un récit de l’ouragan Irma par ceux qui l’ont vécu, c’est comme ouvrir une nouvelle d’Edgar Allan Poe (en l'occurrence Manuscrit trouvé dans une bouteille publiée en 1833).

La fureur d’Irma a laissé des territoires dévastés dans les Antilles du Nord. A Saint-Martin on parle, faut-il le rappeler, de 95% de bâtiments à terre. Alors que naît une polémique qui parait indécente et absurde sur l'air de « Aurait-on pu éviter ça ? », les habitants des territoires français d’outre-mer veulent se projeter dans l’après, ou "L’Aprézan" selon le mot créole qu’avaient employé les écrivains martiniquais Edouard Glissant et Patrick Chamoiseau après le passage du cyclone Dean en Guadeloupe en 2007. Le moment est peut-être venu de mettre au jour des vulnérabilités, pas seulement géographiques, comme de réfléchir aux liens qu’entretient l’Etat français avec ces collectivités lointaines ? Pour pouvoir, comme l’écrivaient les deux intellectuels _"Penser, imaginer, se projeter, désirer un futu_r." Après avoir, cela va de soi, considéré et résolu les situations d’urgence.

Intervenants
  • Journaliste France Ô et rédactrice en chef adjointe de la radio Outre-mer 1ère.
  • Géographe, professeure émérite à l'Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8), et directrice de la revue Hérodote
  • ancien ministre des Outre-mer
  • Géographe
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......