LE DIRECT
Emmanuel Macron pendant son investiture comme nouveau président de la République à l'Elysée, le 14 mai 2017

Investiture : un sacre républicain

43 min
À retrouver dans l'émission

Analyse et décryptage de l'investiture d'Emmanuel Macron. La solennité affichée par le nouveau chef de l'Etat donne-t-elle des éléments de compréhension sur ce que sera sa pratique du pouvoir ?

Emmanuel Macron pendant son investiture comme nouveau président de la République à l'Elysée, le 14 mai 2017
Emmanuel Macron pendant son investiture comme nouveau président de la République à l'Elysée, le 14 mai 2017 Crédits : François Mori - AFP

L’investiture d’un nouveau président vient nous rappeler ce que la République doit aux rituels.

Voici des années que l’on dit la fonction abimée, de l’hyperprésident au président normal, ce besoin de qualifier la charge a marqué son affaiblissement et son impuissance à changer le réel. Il était devenu l’incarnation d’une Ve République à bout de souffle et a cristallisé toutes les critiques. La campagne qui s’est achevée dimanche dernier semble d’ailleurs n’avoir eu qu’un seul vrai sujet : quel président les candidats se proposaient-ils d’être.

Et voilà que par la magie du rituel de la passation de pouvoir, Emmanuel Macron a endossé les habits de chef de l’Etat. On disait les Français lassés d’un système politique sclérosé… ils ont finalement choisi le changement dans la continuité en envoyant à l’Elysée celui qui a le plus clairement marqué son attachement aux institutions imaginées par le Général de Gaulle. Emmanuel Macron a même théorisé sa présidence : pour répondre à la crise de la fonction, il veut être un président au-dessus des partis, en surplomb, jupitérien.

Et pour cela, il a pleinement joué aujourd’hui des symboles à sa disposition et la cérémonie d’investiture s’est plus que jamais apparentée à un « sacre républicain ».

Mais les rituels peuvent-ils encore suffire à donner une légitimité à incarner la fonction ?

Intervenants
  • Médecin et homme politique, ancien conseiller de François Hollande à l'Elysée et de Lionel Jospin à Matignon
  • anthropologue, directeur d'études à l'EHESS
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......