LE DIRECT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, pose pour un "selfie" avec des réfugiés qui ont signé le Contrat d'intégration républicaine, lors d'une visite à l'OFII, 19 février 2018.

Loi asile et immigration : comment intégrer les réfugiés ?

44 min
À retrouver dans l'émission

Alors que le Parlement débat de la loi asile et immigration, l'insertion sociale des réfugiés devient un enjeu majeur : apprentissage du français, formation professionnelle, vie associative... Comment intégrer les réfugiés ?

Le Premier ministre, Edouard Philippe, pose pour un "selfie" avec des réfugiés qui ont signé le Contrat d'intégration républicaine, lors d'une visite à l'OFII, 19 février 2018.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, pose pour un "selfie" avec des réfugiés qui ont signé le Contrat d'intégration républicaine, lors d'une visite à l'OFII, 19 février 2018. Crédits : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK - AFP

C’est une frontière qui porte bien son nom puisque c’est la montagne qui en a décidé. Celle qui sépare la France de l’Italie est une frontière naturellement fermée,avec quelques points de passage ici et là, comme cette petite route de montagne du côté de Sospel, dans la vallée de la Roya, ou encore ce tunnel à une seule voie dans la ville de Tende.

C’est pourtant flanqués de leur drapeau « No way » que les militants de Génération identitaire se sont frayés un chemin, équipés de raquettes, et survolés par des hélicoptères et des drones. Le mouvement d’extrême-droite a voulu montrer hier combien la frontière est perméable... Un équipement qui à lui seul permet d’en douter.

« Manifestation d’une bande de connards », selon un député La République en marche des Bouches du Rhône. Un « délit de saloperie », ajoute un adjoint communiste à la mairie de Paris, pas autant condamné, ce délit que celui dit « de solidarité ». La veille, vendredi soir, Gérard Collomb annonçait le renouvellement des contrôles aux frontières pour six mois, devant des députés chargés de voter le projet de loi asile et immigration. Un texte que ses détracteurs accusent de se concentrer tout à la fois sur la dissuasion de la demande d’asile, et sur l’encouragement à l’éloignement des migrants.

Mais pour ceux qui ont obtenu le statut de réfugiés, comment penser leur intégration ? Pour l’instant la question semble être confinée à la gauche de l’Hémicycle et à quelques députés de la République en marche, sans faire l’objet d’une politique publique. Sur le terrain, ce sont les associations de quartier qui s’y appliquent ; et les écoles, comme le rappelle la directrice de cet établissement des Landes

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......