LE DIRECT
Tamim ben Hamad Al Thani, émir du Qatar. Soutien des Frères musulmans, ennemi de l'Arabie Saoudite, le Qatar est au centre des tensions diplomatiques du Moyen-Orient

Moyen-Orient : la guerre des islams politiques ?

45 min
À retrouver dans l'émission

De l'Iran à l'Egypte les récents attentats et événements qui ont secoué le monde musulman peuvent-ils s'expliquer simplement par une lutte entre des visions concurrentes de l'islam politique ? Quelles stratégies d'influence poursuivent les Etats et acteurs de la région ?

Tamim ben Hamad Al Thani, émir du Qatar. Soutien des Frères musulmans, ennemi de l'Arabie Saoudite, le Qatar est au centre des tensions diplomatiques du Moyen-Orient
Tamim ben Hamad Al Thani, émir du Qatar. Soutien des Frères musulmans, ennemi de l'Arabie Saoudite, le Qatar est au centre des tensions diplomatiques du Moyen-Orient Crédits : AFP - AFP

Aller vers l’Orient compliqué avec des idées simples… la citation du Général de Gaulle est usée jusqu’à la corde. Le producteur de radio qui décide de consacrer une émission aux enjeux politiques, géopolitiques et religieux de la région ne peut toutefois s’empêcher d’y repenser.

Tiens un exemple juste là, cette semaine : lundi le Qatar a donc été mis au ban diplomatique par les pays membre du Conseil de Coopération du Golfe. En cause, des propos attribués à l’émir du Qatar faisant de l’Iran un allié stratégique potentiel… alors qu’il y a quelques jours à peine le roi Salmane d’Arabie saoudite accusait la République islamiste d’être « le fer de lance du terrorisme ». Et voilà que mercredi une double attaque sur le mausolée de l’ayatollah Khomeiny et sur le parlement fait 12 morts dans la capitale iranienne. Le fer de lance du terrorisme victime des terroristes… comment comprendre ce paradoxe ?

Facile… il suffirait d’appliquer une lecture confessionnelle aux événements… tout devient évident quand on réfléchit en termes d’opposition entre un camp sunnite mené par l’Arabie Saoudite, dont l’émanation terroriste serait Daesh, et un camp Chiite mené par l’Iran dont l’émanation terroriste serait le Hezbollah. Oui mais voilà, on reproche aussi à Téhéran son soutien au Hamas palestinien, émanation des Frères musulmans… sunnites.

Les frères musulmans, on tient peut-être quelque chose. Et si l’explication de ce qui se passe actuellement dans la région du Golfe persique se résumait à une lutte d’influence pour dominer l’islam politique ?

Intervenants
  • journaliste et écrivain, journaliste à Mediapart, ancien grand reporter à Libération
  • directeur de recherche au CNRS, historien spécialiste du Moyen-Orient, en particulier de l'Irak, de la Syrie et du Liban
  • sociologue, spécialiste de l’Iran. Auteure d’ “Iran, autopsie du chiisme politique” à paraître le 19 mai aux éditions du Cerf.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......