LE DIRECT
Hillary Clinton - Campagne des primaires en Californie

Primaires américaines, Trump, Clinton, deux candidats mal-aimés, et après ?

43 min
À retrouver dans l'émission

Aux Etats-Unis, après cinq mois, les primaires s'achèvent. On dit d'elles qu'elles ont été "exceptionnelles". En quoi l'ont-elles été ? et qu'offrent-elles comme perspectives ?

Hillary Clinton - Campagne des primaires en Californie
Hillary Clinton - Campagne des primaires en Californie Crédits : Lucas Jackson - Reuters

Trump versus Clinton. On connaît depuis cette semaine de façon certaine les noms des candidats du parti Républicain et du parti Démocrate à l’élection présidentielle américaine du 8 novembre prochain.

La séquence qui s’achèvera définitivement avec les conventions de chaque parti fin juillet aura été riche en rebondissements et en émotion… Et ce contre toute attente puisque l'on nous annonçait, il y a encore un an, un très ennuyeux Bush contre Clinton qui renvoyait les américains plus de vingt ans en arrière.

Mais Jeb Bush a été parmi les premiers à succomber au bulldozer Donald Trump qui a ensuite écrasé systématiquement tous ses rivaux, sous l’œil incrédule des analystes et surtout du Grand Old Party, le parti Républicain, dont les ténors vont devoir faire campagne pour le milliardaire en se bouchant le nez. Car c’est bien en menant une campagne contre l’establishment, en multipliant les sorties provocatrices sur les femmes, les noirs, les hispaniques, les musulmans et tout ce que les États-Unis compte de non blanc que le milliardaire a remporté l’investiture.

Côté démocrate, c’est bien la favorite Hillary Clinton qui sera candidate : elle a annoncé sa victoire suite au Super Tuesday de cette semaine, et devient ainsi la première femme à briguer le bureau ovale pour l’un des deux grands partis. Mais cette seconde campagne de l’ancienne secrétaire d’État d’Obama, qui devait être une marche triomphale, s’est révélée être un long calvaire…

Et ce calvaire à un nom : Bernie Sanders, sénateur du Vermont qui se déclare volontiers socialiste et qui, à près de 70 ans, a su incarner les espoirs de toute une jeunesse américaine en but aux inégalités. Sa campagne a tapé là où ça fait mal… Hillary Clinton a été renvoyée à tout ce qui fait d’elle une femme politique plutôt impopulaire : incarnation d’un clan, peu charismatique, liée à la finance, peu en phase avec les aspirations de la jeunesse… Elle sort groggy de la bataille.

Et, finalement, l’enjeu reste le même dans chaque camps : comment se rassembler ? comment passer des primaires à la campagne présidentielle ? Que reste-t-il des partis quand on voit les succès des candidats dits « anti-establishment » ? A-ton assisté à un tournant de la politique américaine, qui se joue aussi dans les discours et l’utilisation des réseaux sociaux ?

En fin d’émission retour en France : la grève, et après ?

Comment sortir d’un mouvement qui se durcit ? Le Journal du dimanche titre :  "Mardi : Dernier round" en référence à la journée de manifestation nationale contre la loi travail. Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, regrette « l’hystérie au lieu du dialogue ». Alors, comment sortir de cette situation ? Nous poserons la question à l’historien spécialiste des grèves, du syndicalisme et des relations sociales Stéphane Sirot.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......