LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Marisol Touraine, ministre de la santé, et François Hollande en visite à l'Ircad de Strasbourg, en 2014

Quelle politique de santé pour demain ? / Angela Merkel sera-t-elle victime de sa coalition ?

45 min
À retrouver dans l'émission

Quelle politique de santé globale derrière les grandes opérations de dépistage du cancer du sein ou de lutte contre le tabagisme ? Face aux maladies chroniques, à la dépendance, notre système de santé publique est-il adapté ?

Marisol Touraine, ministre de la santé, et François Hollande en visite à l'Ircad de Strasbourg, en 2014
Marisol Touraine, ministre de la santé, et François Hollande en visite à l'Ircad de Strasbourg, en 2014 Crédits : Patrick Hertzog - AFP

Demain le président François Hollande donnera un discours au Congrès mondial contre le cancer qui se déroule cette année à Paris. Point d’orgue d’un octobre rose contre le cancer du sein… et prémices au mois sans tabac de novembre.

Le cancer est la première cause de mortalité en France, estimé chaque année à 150 000 décès, il peut aussi servir de premier indicateur des grandes orientations de la politique de santé. C’est ainsi qu’aux efforts sur le dépistage et le soin s’est ajouté depuis quelques années le souci de la prévention.

« 40% des cancers pourraient être évités si nous changeons nos comportements quotidiens » affirmait fin septembre la ministre des Affaires Sociales et de la santé Marisol Touraine. Alors on met le paquet pour sensibiliser la population sur les méfaits du tabac et de l’alcool, pour promouvoir une alimentation saine et l’exercice physique.

"On ne met pas en place une politique de santé publique suffisamment puissante contre le tabac qui représente 30% des cancers et 28% de la mortalité prématurée avant 65 ans." Martine Perez

Responsabiliser les individus, d’accords, mais on peut se demander si ça ne détourne pas d’autres enjeux très importants mais politiquement plus sensibles. Une enquête du Monde de cette semaine est ainsi venue rappeler l’importance de l’environnement, au sens large, dans l’augmentation des cancers.

"Lorsque le nombre de cancers augmente... cela veut dire qu'on a mieux diagnostiqué, que le dépistage marche. On peut avoir une augmentation du nombre de cancers avec en même temps une baisse de la mortalité." Roger Salamon

Du coup on s’interroge : est-ce que le pilotage des politiques de santé publique répond bien aux grands enjeux à venir liés autant au vieillissement qu’à la dégradation de notre environnement ? N’y a-t-il pas dans l’accent mis sur les comportements individuels le risque d’éluder des questions qui demanderaient plus de courage politique ?

Nous en parlons avec nos invités le Pr. Roger Salamon président du Haut Conseil de la Santé Publique et Martine Perez, médecin et journaliste médicale.

En deuxième partie d'émission nous prenons la direction de l’Allemagne où Angela Merkel semble de plus en plus en délicatesse avec ses alliés. La présidente de la CDU est indésirable au Congrès du parti frère bavarois de la CSU la semaine prochaine. Par ailleurs les sociaux-démocrates du SPD prennent de plus en plus leur distance en vue des élections qui auront lieu dans un an. Ajoutez à cela la montée du parti d’extrême droite Pegida et vous avez un cocktail explosif. Malgré sa popularité qui reste très forte, Angela Merkel peut-elle être victime de sa coalition ?

Intervenants
  • Médecin, ancienne rédactrice en chef des pages santé du Figaro
  • Médecin, professeur en médecine, président du Haut Conseil de la Santé Publique - HCSP
  • Professeur de civilisation allemande contemporaine à la Sorbonne-Université et conseiller pour les relations franco-allemandes à l’IFRI
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......