LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Bureau de voteà Nouméa, référendum du 4 novembre 2018 sur l'indépendance de la Nouvelle Calédonie

Nouvelle-Calédonie : "laboratoire de décolonisation" du XXIe siècle ?

44 min
À retrouver dans l'émission

56,4% des électeurs ont répondu "non" à la question posée par référendum en Nouvelle-Calédonie, « voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? ». "Dimanche, et après ?" propose d'analyser ces résultats et d'évoquer l'avenir de l'archipel.

Bureau de voteà Nouméa, référendum du 4 novembre 2018 sur l'indépendance de la Nouvelle Calédonie
Bureau de voteà Nouméa, référendum du 4 novembre 2018 sur l'indépendance de la Nouvelle Calédonie Crédits : THEO ROUBY - AFP

Il est 4h15 à Nouméa… Temps doux et sec, nous dit Météo… France, qui reste donc officiellement l’organe de prévisions météorologiques de l’archipel.

Pas de déluge sur la Nouvelle-Calédonie : les résultats du referendum n’ont donné ni aux uns ni aux autres l’occasion de manifestations démesurées ni de liesse, ni de colère. A la question « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? », 56.4% d’électeurs ont voté « non », et 43.6% « oui ».

Il ne faut pas voir ce scrutin comme la « conclusion » d’un processus de décolonisation sur 20 ans amorcé par l’accord de Nouméa de 98, mais comme l’un de ses « temps forts »… Il y en aura d’autres, les indépendantistes promettent un deuxième referendum, puis éventuellement un troisième dans les quatre ans qui viennent - c’est ce qui est prévu dans les textes.

Mais si la question institutionnelle est essentielle pour l’avenir de la Nouvelle-Calédonie, elle n’est pas suffisante pour dessiner un projet de société, un « destin commun » comme l’écrivent les accords de Nouméa, dans une formulation qui peut paraître… incantatoire et vide de sens face aux réalités locales.

Intervenants
  • Anthropologue, chargé de recherche au CNRS, spécialiste de la Nouvelle-Calédonie
  • Président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme.
  • Conseiller pour l'Outre-mer auprès du Premier Ministre Michel Rocard en 1988, au moment de la signature des accords de Matignon sur la Nouvelle-Calédonie
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......