LE DIRECT
Le Premier ministre britannique Boris Johnson aux côtés de la Première ministre d’Écosse Nicola Sturgeon le 29 juillet 2019 à Bute House, à Édimbourg, lors de sa première visite officielle en Écosse.

Boris Johnson va-t-il sauver le Royaume-Uni ?

43 min
À retrouver dans l'émission

Décidément, Boris Johnson est un incompris. Que n’a-t-on pas dit sur ses nombreux traits d’humour et autres galéjades ! Par exemple : cette récente sortie sur la BBC coupée au montage, à propos des Français qui ne seraient que de « petites merdes » cherchant à « entuber le Royaume-Uni »...

Le Premier ministre britannique Boris Johnson aux côtés de la Première ministre d’Écosse Nicola Sturgeon le 29 juillet 2019 à Bute House, à Édimbourg, lors de sa première visite officielle en Écosse.
Le Premier ministre britannique Boris Johnson aux côtés de la Première ministre d’Écosse Nicola Sturgeon le 29 juillet 2019 à Bute House, à Édimbourg, lors de sa première visite officielle en Écosse. Crédits : Duncan McGlynn - AFP

Il était évident, pourtant, que cette qualification scatologique était un hommage érudit et sensible à ce qui lie étroitement la France et l'Angleterre depuis trois siècles : la fistule annale de Louis XIV, à l’origine d’une composition de Lully, reprise outre-Manche pour en faire un hymne.

Boris John est un proche ami de Donald Trump. Ce dernier l'a d'ailleurs félicité, et avait dit qu'il serait le meilleur candidat pour devenir Premier ministre et remplacer Theresa May. Sophie Loussouarn

Boris Johnson est un joyeux drille, mais ses nouvelles fonctions l’obligent à un peu de retenue. Ainsi a-t-il évité d'en faire trop lors de sa tournée du Royaume-Uni, la semaine dernière, devant des Écossais, des Gallois et des Nord-Irlandais pas tellement disposés à rire depuis que se profile un Brexit sans accord qui les mettrait à terre.

Je vois dans sa façon de marcher et de parler une façon d'imiter Churchill. (...) Il rêve depuis longtemps de faire comme Churchill, c'est-à dire de prendre les rênes de son pays à un moment de crise quasi-existentielle. Jon Henley.

Mais après tout, s’il est aujourd’hui aux manettes du Royaume-Uni et disposé à le rester le plus longtemps possible, pourquoi ne pas prendre au sérieux ce qu’il propose pour le pays ? Comment compte-t-il s’y prendre pour le sortie de l’Union européenne sans provoquer une catastrophe sociale et économique ? S’est-il décidé à être plus britannique… qu’anglais ?

C'est un démagogue, mais pas un populiste : (...) il adore faire des discours, se faire applaudir. Mais un populiste c'est quelqu'un qui a des politiques qui excluent certaines sections de la population, ce n'est pas ce que fait Boris Johnson. Jeremy Stubbs.

Bref, Boris Johnson va-t-il sauver le Royaume-Uni ?

Intervenants
  • président des Conservateurs britanniques en France.
  • maîtresse de conférences à l'Université de Picardie et spécialiste de la politique britannique.
  • grand reporter Europe pour le quotidien The Guardian.
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......