LE DIRECT
Un écriteau désignant une habitation à loyer modéré (HLM) à Calais le 20 septembre 2017.

Logements verts : le gouvernement en fait-il assez ?

43 min
À retrouver dans l'émission

Il n’y a pas que les taxes sur le kérosène ou celles sur les carburants automobiles qui permettent de lutter contre les émissions de CO2 – et partant contre le réchauffement climatique : il y a aussi les aides à la rénovation de nos logements.

Un écriteau désignant une habitation à loyer modéré (HLM) à Calais le 20 septembre 2017.
Un écriteau désignant une habitation à loyer modéré (HLM) à Calais le 20 septembre 2017. Crédits : Philippe Huguen - AFP

Appartements, maisons, ou encore immeubles de bureaux – des bâtiments privés ou publics souvent mal isolés et qui représentent ¼ des émissions de gaz à effet de serre en France.

Sur le plan de la rénovation énergétique, le parc public a un retard encore plus marqué que le privé. L’Etat est le mauvais élève, il ne respecte pas les obligations qu’il fixe aux autres. Henry Busy-Cazaux. 

Ces aides, cela fait plusieurs années qu’elles existent, plusieurs années qu’elles fonctionnent tant bien que mal – plutôt mal que bien, d’ailleurs. D’où la volonté du gouvernement de rénover cette politique. Pour cela, il vient de présenter un texte, le « projet de loi énergie climat », adopté à l’Assemblée et bientôt discuté au Sénat ; ce sera la semaine prochaine...

C'est tout l'histoire de la rénovation du parc immobilier : l'arbitrage entre la coercition et l'incitation. Pour accélérer le mouvement, il faut probablement une dose de coercition, mais aussi donner les moyens de rénover à ceux qui ne les ont pas. Jean-Claude Driant

On y trouve de nouvelles mesures, intégrées à un dispositif progressif – d’abord incitatif, ensuite punitif… Des mesures essentiellement destinées aux logements les plus énergivores – ceux souvent appelés les « passoires thermiques ». Il y en a près de 7 millions et demi dans le pays. Des mesures critiquées : « pas assez ambitieuses » pour certains ; « pas réalistes » pour d’autres. Une nouvelle politique très discutée, donc…

La première chose à faire pour un ménage qui souhaite être accompagné est de se tourner vers l’espace « info énergie ». Mais si ces espaces sont bien équipés dans les villes riches, ils ont tendance à disparaître dans les territoires en difficultés. C’est un outil qui est en train d’être abandonné car pas suffisamment financé. Célia Gautier

Bref, logements verts : le gouvernement en fait-il assez ?

Intervenants
  • président fondateur de l'Institut du Management des Services Immobiliers, directeur général de l’ISC Paris.
  • professeur à l’école d’urbanisme de Paris, auteur de « Les politiques du logement en France », La documentation française, 2015.
  • responsable climat-énergie à la Fondation Nicolas Hulot, a attaqué en justice l’État pour inaction climatique (L’Affaire du siècle).
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......