LE DIRECT
A-t-on remplacé une foi dévote en une foi économique ?

Dieu se cache-t-il dans les marchés ?

44 min

Existe-t-il un culte des marchés ? Beaucoup de scientifiques, philosophes, économistes, estiment qu'aujourd'hui, la confiance que l'on place dans les marchés tiendrait presque de la dévotion. A l'occasion de la fête mariale, on se pose cette question : Dieu se cache-t-il dans les marchés ?

A-t-on remplacé une foi dévote en une foi économique ?
A-t-on remplacé une foi dévote en une foi économique ? Crédits : Divyakant Salanki - Maxppp

Ils étaient inquiets ou sceptiques, ces dernières heure : « Inquiets de la chute de la monnaie turque  » ; « Sceptiques sur les mesures de soutien du gouvernement turc », comme on a pu le lire dans les journaux. 

Les marchés sont scrutés, sans cesse observés, tant ils pèsent sur l’économie. Car ils peuvent être aussi euphoriques, heureux, apparaissant ainsi comme des êtres lointains, aux sautes d’humeur, qui s’apparenteraient, selon certains, à celles de dieux… 

Les marchés constituent aussi une autorité crainte et redoutée, une autorité quasi religieuse. Ce que fait dire à des chercheurs – économistes, sociologues, théologiens, philosophes – qu’il existe un culte des Marchés, un culte du marché – un culte mondialisé.
Aujourd’hui, 15 août, fête mariale, nous avons souhaité faire un pas de côté pour nous demander si Dieu est bien là où on l’attend Et de poser cette question : Dieu se cache-t-il dans les marchés ?

Intervenants
  • journaliste au Monde, chargé des sciences de l'environnement
  • professeur de sociologie à l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV).
  • professeur associé en sciences des religions à l'université de Fribourg

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......