LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vue globale des dirigeants qui participent à la séance élargie du sommet du G7, appelée session outreach, le 9 juin 2018 à La Malbaie, au Canada.

À quoi bon le G7 ?

43 min
À retrouver dans l'émission

Alors que le sommet du G7 s’ouvre dans quelques jours à Biarritz, de nombreuses contestations s’élèvent déjà à son encontre et remettent en question son utilité. En marge du sommet officiel, un contre-G7 doit même se tenir à Hendaye pour « défendre des alternatives ».

Vue globale des dirigeants qui participent à la séance élargie du sommet du G7, appelée session outreach, le 9 juin 2018 à La Malbaie, au Canada.
Vue globale des dirigeants qui participent à la séance élargie du sommet du G7, appelée session outreach, le 9 juin 2018 à La Malbaie, au Canada. Crédits : Ian Langsdon - AFP

Encore un peu de littérature, si vous le voulez bien, pour mettre des images sur les petites et grandes vibrations de ce monde. Cette fois, c’est Simenon qui vient à la rescousse pour décrire ce à quoi peut ressembler un sommet de chefs d’État comme celui qui se tiendra samedi à Biarritz !

Dans le roman Le président, un ancien président du Conseil se rappelle : « Ils se réunissaient périodiquement, sur un continent ou l’autre, presque toujours dans une ville d’eau. Il leur arrivait de se brouiller, pour se raccommoder ensuite de façon spectaculaire, et souvent ce n’était qu’une comédie qu’ils s’amusaient à jouer. Combien de temps sommes-nous supposés discuter avant de se mettre d’accord sur un communiqué ? demandait invariablement l’Anglais. Si seulement on avait la gentillesse de nous laisser un jeu de cartes, on pourrait faire un bridge. »

Certes, en 2019, Boris Johnson aura sans doute autre chose à faire : il a un Brexit à accomplir... Et s’ils devaient se brouiller, les pays du G7 ne se raccommoderaient peut-être pas, confère le coup de sang de Donald Trump l’année dernière qui, au dernier moment, retira sa signature du communiqué final. 

Mais à part une belle photo de famille et des accolades en globish, à quoi sert cette grand-messe des pays industrialisés ? Peut-elle encore s’afficher comme un directoire du monde, alors que la Chine est en train de tout renverser ? Que peut produire le G7 mis à part un communiqué final pétri de bonnes intentions ? Et encore... cette année, il n’y aura pas de communiqué final.

Alors : à quoi bon le G7 ?

Le vrai problème aujourd’hui, c’est le fait qu’il n’y a pas de régulation multilatérale et démocratique. Nous dénonçons le fait qu’il y a un développement du bilatéralisme, du fait de Donald Trump mais également des européens qui multiplient les accords bilatéraux et renforcent cette tendance. Nous sommes dans un monde qui se craquèle, avec des risques de nouvelles crises financières et de récessions, des baisses de croissance fortes en Allemagne et en Chine, ou encore le grand enjeu de la crise climatique. Autant de questions qui doivent être réglées dans un cadre multilatéral. Aurélie Trouvé

Le développement des communications et la volonté de s’extraire de l’expertise des entourages a entraîné le développement de ces réunions au sommet à partir de la deuxième moitié du XXe siècle. Elles ont d’abord été mal vues par les diplomates de carrière, qui considéraient qu’elles court-circuitaient leur travail de médiation. Elles ont déplacé la diplomatie des mains des ministères des Affaires étrangères à celles des chefs d’État et de leurs entourages. Christian Lequesne

Le G7 est aujourd’hui un club des démocraties avancées. Mais c’est aussi une instance de concertation et de discussion collective. Dans ce contexte, il reste difficile de ne pas être dénaturé par quelqu’un comme Donald Trump, qui est souvent davantage dans le bras de fer que dans la diplomatie. Sébastien Jean

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......