LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
A qui confier les archives non-essentielles ?

Toutes les archives sont-elles essentielles ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Sources incontournables pour la recherche historique, les archives semblent le marqueur d’une « explosion de la mémoire » à l’heure du numérique. Dès lors, doit-on définir certaines archives comme « essentielles » par rapport à d’autres ? Qui doit s’assurer de la collecte des différentes archives ?

A qui confier les archives non-essentielles ?
A qui confier les archives non-essentielles ? Crédits : OLIVIER MORIN - AFP

A en juger par les réactions sur Twitter à l’annonce du sujet de ce soir, nous devrions avoir un certain nombre d’archivistes à l’écoute. C’est que la profession est inquiète, depuis que le Monde a publié des extraits d’un document de synthèse du Ministère de la Culture, consacré à la refonte de la politique culturelle. Dans ce document, censé rester confidentiel, il est notamment recommandé de s’en tenir à la collecte des ‘’archives essentielles’’. C’est peu de dire que cette piste a été mal accueillie.

Non pas que les archivistes considèrent que tout document mérite d’être archivé. Choisir, trier, écarter : c’est bien là le cœur du métier. Mais pour les professionnels, rejoints par de nombreux historiens, cette approche témoigne d’une volonté d’aborder ces questions sous le seul angle budgétaire. Archiver coûte cher : 6 millions d’euros par an pour conserver 100 kilomètres, peut-on lire dans le document. Le ministère aurait donc l’intention de réduire les coûts, en resserrant la sélection.

Si tel devait être le cas, se poserait alors la question du sort réservé à des documents qui, du fait des nouvelles règles, ne seraient plus conservés. Seraient-ils voués à disparaître ? Ou bien le monde de l’archivage est-il suffisamment diversifié pour absorber un désengagement de l’Etat ?

‘’Toutes les archives sont-elles essentielles ?’’

Intervenants
  • Professeure d’histoire contemporaine à l’université de Paris-Nanterre
  • directeur littéraire à l'Institut Mémoires de l'Edition Contemporaine (IMEC)
  • Présidente de l’Association des archivistes français, maitresse de conférences associée à l'ENSSIB
  • directeur du Mobilier National
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......