LE DIRECT
Dossiers de demande CMU (Couverture Médicale Universelle), en attente de traitement à la CPAM (Caisse Primaire d'Assurance Maladie) d'Angoulême

Faut-il garder toutes les aides sociales ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Alors que le gouvernement étudie un projet de refonte du système d’aides sociales, le débat autour de leur utilité resurgit. RSA, APL, CMU, prime d’activité… Qu’entend-on par aides sociales ? Le système actuel est-il efficace ? Trop complexe ? Trop coûteux ? Comment pourrait-on l’améliorer ?

Dossiers de demande CMU (Couverture Médicale Universelle), en attente de traitement à la CPAM (Caisse Primaire d'Assurance Maladie) d'Angoulême
Dossiers de demande CMU (Couverture Médicale Universelle), en attente de traitement à la CPAM (Caisse Primaire d'Assurance Maladie) d'Angoulême Crédits : BURGER/PHANIE - AFP

C’est le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, qui a mis le feu aux poudres. Interrogé la semaine dernière sur RTL à propos des aides sociales, il a répondu qu’il y en avait trop (tout en reconnaissant ne pas savoir combien exactement). Trop, et trop peu efficaces dans certains cas. ‘’Elles sont parfois des trappes à inactivité, elles sont parfois contradictoires’’ a ajouté le ministre, suggérant de revoir l’ensemble du dispositif.

Le fait est que les chiffres font douter de l’efficacité du système français d’aides sociales. Si on retient l’idée que celles-ci ont vocation à faire reculer la pauvreté, alors il faut bien constater que c’est un échec. La France compte près de 9 millions de pauvres selon les critères de l’INSEE, c’est-à-dire disposant, seules, de moins de 1015 euros par mois. Un chiffre qui a augmenté ces 10 dernières années, avec la montée du chômage. Certains y voient la preuve d’un effet pervers : toucher les aides sociales serait plus rentable que de travailler : ce sont les fameuses trappes à inactivité évoquées par Gérald Darmanin. Mais le principal problème est pourtant celui de l’accès à ces aides : beaucoup renoncent, du fait de leur complexité. Dès lors, comment les rendre plus accessibles ? et comment les rendre plus efficaces ? C’est à cette double question que devra répondre le collectif d’expert CAP 22 qui doit rendre un rapport au gouvernement sur le sujet fin juin.

’Faut-il garder toutes les aides sociales ?’’

Extraits de l'émission :

Jean-Marc Daniel : "Il y a besoin d'un effort de simplification colossal qui doit permettre aux gens de s'en sortir. La manière la plus saine, c'est de repartir à zéro."

Julien Damon : "On dit que c'est trop compliqué depuis 40/50 ans. Un des gros sujet, c'est le travail social, l'accompagnement des gens."

Marie-Aleth Grard : "Le formulaire du RSA est très intrusif. Les personnes au RSA sont beaucoup plus surveillées que les autres."

Liens

Articles

Sur le même thème

Et suivez-nous aussi sur Twitter : @Grain_a_moudre

Bibliographie

Exclusion vers zéro SDF

Exclusion : vers zéro SDF ?La Documentation Française, 2017

Intervenants
  • vice présidente d'ATD quart monde, conseillère au Conseil économique, social et environnemental. Auteur d'un tout récent rapport sur la grande pauvreté à l'école.
  • professeur associé à Sciences Po
  • économiste, professeur émérite à l'ESCP Europe
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......