LE DIRECT
Centrale nucléaire de Cattenom, Lorraine, octobre 2017

Nucléaire : y a-t-il matière à débats ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Votation citoyenne sur le nucléaire, débat national sur la gestion des déchets, commission d’enquête sur la sûreté des centrales… : la question nucléaire se réinvite dans l’actualité. Mais les débats ne sont-ils pas joués d’avance ?

Centrale nucléaire de Cattenom, Lorraine, octobre 2017
Centrale nucléaire de Cattenom, Lorraine, octobre 2017 Crédits : PATRICK HERTZOG - AFP

« Etes-vous favorable à la sortie du nucléaire ? » Cette question, vous avez jusqu’au 18 mars pour y répondre. En votant, mais pas dans le cadre d’un référendum : il s’agit d’une votation citoyenne, organisée par La France Insoumise, ouverte aux plus de 16 ans, sans condition de nationalité.

Les bureaux de vote, virtuels et physiques, ont été ouverts hier. Une date qui ne doit rien au hasard : il y a sept ans, le 11 mars 2011, un tremblement de terre frappait le Japon, provoquant la catastrophe de Fukushima. L’ancien premier ministre japonais, Naoto Kan, en poste à l’époque, est d’ailleurs en France cette semaine.

Il y a peu de chances que l’initiative du parti de Jean-Luc Mélenchon trouve un prolongement politique sous forme de référendum. Mais elle s’inscrit dans un moment où le nucléaire fait à nouveau l’objet de débats en France : ainsi le débat public national sur la Programmation Pluriannuelle d’Energie, qui doit débuter lundi prochain ; ainsi cet autre débat national, sur la gestion des déchets, prévu pour le mois de septembre. Ainsi enfin la commission d’enquête parlementaire qui vient d’être mise en place à l’Assemblée nationale, sur la sureté et la sécurité des centrales.

« Nucléaire : y a-t-il matière à débats ? »

Extraits de l'émission :

Sezin Topçu : « Historiquement, le risque nucléaire a toujours été mis en comparaison à d’autres risques par les promoteurs du nucléaire. Pour les professionnels de l’opinion publique, il ne faut pas parler du risque nucléaire en tant que tel mais toujours le mettre en perspective avec d’autres risques. C’est un discours encore dominant aujourd’hui. »

Jean-Pierre Pervès : « Enfouir les déchets nucléaire en profondeur, c’est la bonne solution. D’autres pays très démocratiques comme la Suède ont choisi cette solution. On peut se demander s’il est opportun de faire une enquête publique sur des sujets aussi complexes. »

L'émission en intégralité :

Sites : 

  • EELV : Europe Ecologie Les Verts
  • SFEN : Société Française d'Energie Nucléaire
  • ANDRA : Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs
  • CRIIRAD : Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la RadioActivité

Articles :

Localisation des déchets nucléaires à haute activité et moyenne activité à vie longue stockés en France à la fin 2015, selon l'Andra.
Localisation des déchets nucléaires à haute activité et moyenne activité à vie longue stockés en France à la fin 2015, selon l'Andra. Crédits : AFP

Liens :

Sur l'armement nucléaire : 

Et aussi sur Twitter : @Grain_a_moudre @topcusezin @MicheleRivasi

Intervenants
  • Députée européenne (EELV-Groupe Les Verts)
  • historienne et sociologue des sciences, chargée de recherche au CNRS, membre du Centre d'étude des mouvements sociaux à l'institut Marcel Mauss - EHESS auteur de La France nucléaire, l'art de gouverner une technologie contestée. au Seuil
  • Ancien Président du CEA Président de la SFEN (Société française de l’énergie nucléaire)
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......