LE DIRECT
Deux manifestants pro-Brexit le 27 février 2019 à Londres. Celui de droite arbore un t-shirt avec la mention : "Partir signifie partir"

Les Anglais sont-ils partis pour rester ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Le 29 mars, le Royaume-Uni est censé quitter l'Union Européenne. Mais à moins d'un mois de la date fatidique, rien n'est sûr. Les hypothèses sont nombreuses sur le scénario de sortie. Peut-on imaginer qu'un nouveau référendum soit organisé ? Les Anglais sont-ils partis pour rester ?

Deux manifestants pro-Brexit le 27 février 2019 à Londres. Celui de droite arbore un t-shirt avec la mention : "Partir signifie partir"
Deux manifestants pro-Brexit le 27 février 2019 à Londres. Celui de droite arbore un t-shirt avec la mention : "Partir signifie partir" Crédits : Tolga AKMEN - AFP

Vidéos :

Catherine Mathieu :

On sous-estime le poids et le rôle de la démocratie au Royaume-Uni. Les électeurs se sont prononcé en majorité pour la sortie de l’Union européenne, et cela reste l’élément le plus important pour une majorité de britanniques. Rien ne dit que le vote, s’il avait lieu aujourd’hui, serait différent de celui qui a eu lieu en 2016.

Vivien Pertusot :

Les partis politiques britanniques connaissent peu l’Union européenne, ça n’est pas un sujet qui les intéresse fondamentalement. De base, les débats politiques étaient donc tronqués sur la question. Cela s’est traduit par une difficulté à formuler des plans sérieux sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Tribunes :

[Anglais] Brexit is about renewal, not just leaving the EU. And there’s no time to waste, par Robert Tombs, The Spectator, 15/12/2018.

[Abonnés] « Le Brexit menace tout ce que l’accord de Belfast a jusqu’ici protégé », par Lisa McInerney, Le Monde, 12/02/2019. 

Articles :

Brexit : les risques du référendum, par Vivien Pertusot, Politique étrangère 2016/1 (Printemps), pages 135 à 147. 

Brexit : le jeu de la poule mouillée, par Catherine Mathieu et Henri Sterdyniak, Le blog de l'OFCE, 07/02/2019.

Entretiens : 

Jon Lansman (Momentum): « S’il veut arriver au pouvoir, le Labour ne doit pas oublier les électeurs du Brexit », par Ludovic Lamant, Mediapart, 26/01/2019. 

Intervenants
  • économiste à l’OFCE, spécialiste du Royaume-Uni
  • chercheur associé à l’Ifri.
  • Historien, professeur d'histoire à Cambridge et spécialiste des relations anglo-françaises
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......