LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des volontaires de la Croix-Rouge française collectent de l'argent dans les rues de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, le 9 juin 2018.

L'engagement associatif est-il menacé par le désengagement de l'État ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Baisse des dotations budgétaires, retrait de l’ISF, hausse de la CSG et diminution du nombre d’emplois aidés, la situation des associations en France est précaire. Le « plan d'action pour la vie associative » proposé par le gouvernement peut-t-il répondre efficacement à leurs attentes ?

Des volontaires de la Croix-Rouge française collectent de l'argent dans les rues de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, le 9 juin 2018.
Des volontaires de la Croix-Rouge française collectent de l'argent dans les rues de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, le 9 juin 2018. Crédits : NICOLAS TUCAT - AFP

Décembre n'est pas un mois pas comme les autres pour les associations qui œuvrent dans le domaine du social. C’est la période de l’année où elles enregistrent le plus haut niveau de dons. Jusqu’à la moitié des contributions annuelles pour certaines d’entre elles.

Or en cette fin 2018, c’est l’inquiétude qui domine dans leurs rangs. La crise des Gilets jaunes vient conclure et perturber une année qui aura vu leurs ressources diminuer, du fait de la hausse de la CSG pour les retraités, de la diminution du nombre d’emplois aidés et de la suppression de l’ISF (remplacé par l’Impôt sur la Fortune Immobilière).

C’est dans ce contexte de difficultés budgétaires que le gouvernement a présenté fin novembre un Plan d’action pour la vie associative. On pourrait en résumer la philosophie en une formule : aider les associations à faire mieux…avec moins. Par exemple en allégeant leurs charges, sociales et administratives, ou en les aidant à mutualiser leurs moyens. L’autre grand axe de ce plan vise à encourager l’engagement individuel, déjà important dans notre pays (13 millions de bénévoles).

S’agit-il de compenser, par cette mobilisation, la baisse des dotations allouées aux associations ?

"L’engagement associatif est-il menacé par le désengagement de l’Etat"

Extraits de l'émission : 

Gabriel Attal : 

Quand on dit "mutualiser" ce n'est pas forcément négatif.  Au contraire, cela permet à certaines associations de grandir. Vous avez aujourd'hui beaucoup de petites associations qui voudraient recruter leur premier salarié. Elles ne peuvent pas le faire individuellement. Si elles se mettent avec deux ou trois autres associations sur leur territoire, elles peuvent le recruter. C'est là où nous, les pouvoirs publics, on doit arriver pour les soutenir. 

Véronique Fayet :

Quand une entreprise a envie de soutenir une association locale, c'est parce qu'elle a eu un coup de foudre. Un coup de coeur, qu'elle a vu des personnes qui se battaient, des gens ultra convaincus par un projet  de culture et de solidarité. Les chefs d'entreprises nous disent toujours que ce n'est pas l'abattage fiscal le déclencheur.

Philippe Jahshan :

Il est toujours bon d'encourager le bénévolat. Les français s'engagent et n'attendent personne pour s'engager. La crise sociale des "gilets jaunes" qui traverse le pays, c'est aussi le besoin de lien social, la demande d'associativité.

Articles :

Pourquoi les dons aux associations sont-ils en forte baisse ? : par Rachel Garrat-Valcarcel pour L'Express, le 11/12/2018.

Tribunes :

« Le paysage associatif se transforme nettement » : par Hugues Sibille et Viviane Tchernonog pour Le Monde, le 16/10/2018.

Liens :

Le plan d’action du gouvernement "pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement", présenté le 29/11/2018.

Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d'une société de l'engagement : rapport de Philippe Jahshan avec le Mouvement associatif remis au Premier Ministre le 08/06/2018. 

Notre "État de la pauvreté en France 2018" : par le Secours Catholique-Caritas France, le 08/11/2018.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......