LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le 29 mars, jour où le Royaume-Uni aurait dû sortir de l’UE, le musée de Bristol a exposé le tableau « Devolved Parliament », satire de la Chambre des communes peinte par Banksy en 2009

LE CLUB : Le Parlement britannique a-t-il pété les plombs ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Par trois fois, les parlementaires britanniques ont refusé l'accord trouvé entre Theresa May et l'Union Européenne. Sans solution alternative, le pays sortira de l'Union sans accord le 12 avril. Est-ce à cause du modèle parlementaire britannique ?

Le 29 mars, jour où le Royaume-Uni aurait dû sortir de l’UE, le musée de Bristol a exposé le tableau « Devolved Parliament », satire de la Chambre des communes peinte par Banksy en 2009
Le 29 mars, jour où le Royaume-Uni aurait dû sortir de l’UE, le musée de Bristol a exposé le tableau « Devolved Parliament », satire de la Chambre des communes peinte par Banksy en 2009 Crédits : Steve Parsons - Maxppp

Ne cherchez plus le prochain prix Albert Londres. S’il y en a un qui le mérite, c’est Pierre Breteau. Ce journaliste au quotidien Le Monde, spécialiste en infographie, vient de relever un défi qui dépasse les limites de l’intelligence humaine : résumer, en un schéma unique et compréhensible, les derniers épisodes et les futurs scénarios du Brexit.

Car plus le feuilleton avance, plus il se complexifie. Où en sommes-nous ce vendredi 29 mars, date à laquelle le Royaume-Uni était censé avoir quitté définitivement l’Union européenne ? Pour la troisième fois, les députés britanniques ont rejeté l’accord de sortie qui leur était soumis. Le gouvernement de Theresa May a jusqu’au 12 avril pour proposer une solution alternative aux Européens (comme par exemple un nouveau délai), sans quoi le pays sortira de l’Union Européenne sans accord : un Brexit dur.

Mais Theresa May va-t-elle pouvoir rester en poste ? Parmi les scénarios possibles, il y a celui de nouvelles élections, qui auraient pour objet de dénouer cette incroyable crise institutionnelle dans laquelle le Royaume Uni est plongé depuis l’automne dernier. Le modèle parlementaire britannique est pourtant censé incarner un parlementarisme éclairé, un modèle de contre-pouvoir face à l’exécutif. Mais on dirait bien qu’il y a  quelque chose de pourri au royaume d’Elisabeth II.

Articles :

"Royaume-Uni: le jour où le Brexit aurait dû avoir lieu", RFI, le 29/03/2019

"Brexit : ils sont fous ces Anglais !", L'Express, le 28/03/2019

"Les députés grimés en singes : en plein Brexit, un musée réexpose un Banksy", Le Monde, le 29/03/2019

Intervenants
  • directeur de l'Institut Montaigne
  • Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture
  • Essayiste, collabore à Marianne
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......