LE DIRECT
Youtube est un des plus grands consommateurs de bande passante sur Internet. Devrait-il contribuer financièrement à la construction du réseau ?

Faut-il sauver la neutralité du net ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Demain, jeudi 14 décembre, le régulateur des télécoms américains, la FCC, souhaite revenir sur le principe de neutralité du net qui impose que toutes les données circulant sur le réseau soient traitées de manière égalitaire. Internet tel que nous le connaissons est-il menacé ?

Youtube est un des plus grands consommateurs de bande passante sur Internet. Devrait-il contribuer financièrement à la construction du réseau ?
Youtube est un des plus grands consommateurs de bande passante sur Internet. Devrait-il contribuer financièrement à la construction du réseau ?

La neutralité du Net est-elle menacée ? La FCC, le régulateur américain des télécoms, doit se prononcer demain sur la suppression de ce principe réglementaire mis en place aux Etats-Unis en 2015, sous l’administration Obama. Suspense limité dans la mesure où trois des cinq membres de la commission chargée de statuer ont été nommés par Donald Trump. Peut-être le début de la fin pour l’internet neutre.

La neutralité du net, c’est un principe qui a d’abord été non écrit avant d’être inscrit dans la loi (c’est le cas en France depuis 2016). Il impose aux fournisseurs d’accès de ne discriminer aucun contenu, ni émetteur ou destinataire. Autrement dit, tous les contenus, quels qu’ils soient, ont le droit d’être acheminés de manière identique vers les internautes, au même tarif, sans privilège pour les uns ou restrictions pour les autres.

C’est cet internet ouvert, considéré comme un bien commun, que contestent les fournisseurs d’accès aux Etats-Unis. Premier argument : il n’est pas normal que des services qui consomment beaucoup de bande passante (les vidéos de Youtube par exemple) soient traités de la même manière que des contenus moins gourmands. Second argument : cette absence de discrimination bride la concurrence, donc l’innovation…et menace à terme la richesse que propose l’internet. 

Dans chaque camp, on brandit l’intérêt du consommateur pour justifier ses arguments.

’Faut-il sauver la neutralité du Net ?’’

Liens

La plateforme en ligne pour signaler les violations de la neutralité du Net "Respect My Net" est à retrouver : ici.

Intervenants
  • directeur général de la fédération française de télécoms
  • ancienne secrétaire d'Etat chargée du numérique et de l’innovation
  • Maître de conférences en droit public à l'Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, spécialiste du droit des TIC
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......