LE DIRECT
Des soldats israéliens à la frontière israélo-palestinienne à la hauteur du kibboutz de Nahal Oz, le 14 mai 2018

Israël / Palestine : un conflit sans limites ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Anniversaire sanglant au Proche-Orient : ce 14 mai alors qu’à Jérusalem l’ambassade américaine était inaugurée à l’occasion des 70 ans d’Israël, 59 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza en tentant de s’approcher de la frontière israélienne. Le conflit dégénère-t-il une nouvelle fois ?

Des soldats israéliens à la frontière israélo-palestinienne à la hauteur du kibboutz de Nahal Oz, le 14 mai 2018
Des soldats israéliens à la frontière israélo-palestinienne à la hauteur du kibboutz de Nahal Oz, le 14 mai 2018 Crédits : JACK GUEZ - AFP

Donald Trump n’était pas à Jérusalem hier pour célébrer le déménagement de l’ambassade des Etats-Unis dans la ville sainte. Mais le président américain avait enregistré un message vidéo, pour dire que son pays reste "pleinement engagé à faciliter un accord de paix durable’" entre Israéliens et Palestiniens. Car à Washington, on se dit convaincu que la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël est un facteur de paix.

Celle-ci était pourtant bien loin hier dans la bande de Gaza. Des milliers de Palestiniens massés à proximité de la frontière de l’enclave, dans le cadre des "marches du retour" organisées depuis la fin mars. Moment culminant de la mobilisation pour commémorer le 70e anniversaire de la Nakba (la ‘’catastrophe’’), consécutive à la création de l’Etat hébreu. Le bilan est lourd, le pire depuis la dernière guerre en 2014 : 59 Palestiniens tués par des tirs de l’armée israélienne.

Depuis, les condamnations se multiplient. Si l’ambassadrice américaine à l’ONU estime qu’Israël "a fait preuve de retenue", c’est en complet décalage avec la majorité des réactions internationales.

Dans une région déjà instable, le conflit israélo-palestinien, qu’on croyait passé au second plan, revient une fois de plus dans l’actualité. Sans la moindre perspective de règlement.

"Israël-Palestine : un conflit sans limites ?’"

Extrait :

Jean-Claude Lescure: _"_D’un côté le Hamas ne veut pas voir sa main mise sur les populations gazaouites lui échapper et de l’autre côté, le gouvernement israélien est dans une posture ou la violence peut lui servir à faire jouer l’unité nationale."

Et suivez-nous aussi sur Twitter : @Grain_a_moudre

Intervenants
  • grand reporter et rédactrice en chef à l’hebdomadaire Marianne
  • journaliste, ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique, fondateur du journal en ligne Orient XXI
  • professeur des universités en histoire contemporaine à l’université de Cergy-Pontoise
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......