LE DIRECT
Les instruments à la disposition de l’Union Européenne sont-ils efficace pour faire respecter les Droits de l’Homme ?

L'Europe est-elle armée pour défendre l'état de droit ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Entre la montée des populismes en Pologne et en Hongrie, le renforcement des contrôles aux frontières et la crise des migrants, les Droits de l’Homme sont souvent mis à mal en Europe. Mais que peut vraiment l’Union Européenne ? A-t-elle des outils efficaces pour les protéger ?

Les instruments à la disposition de l’Union Européenne sont-ils efficace pour faire respecter les Droits de l’Homme ?
Les instruments à la disposition de l’Union Européenne sont-ils efficace pour faire respecter les Droits de l’Homme ? Crédits : CITIZENSIDE / ALPHA CIT - AFP

Le Parlement européen décernera demain, comme chaque année depuis 1988, le prix Sakharov. Pour y prétendre, il faut avoir apporté ‘’une contribution exceptionnelle à la lutte pour les droits de l’Homme dans le monde’’. Une militante écologiste guatémaltèque, un journaliste suédois détenu dans son pays d’origine, l’Erythrée, et l’opposition démocratique vénézuélienne, figurent parmi les finalistes.

Il faut remonter à l’année 2000, et à l’attribution du prix au mouvement basque espagnol Basta Ya ! pour trouver un lauréat issu de l’Union européenne. Voilà qui parait logique, tant l’Europe est en pointe dans le domaine des droits fondamentaux. Leur respect est même une des conditions d’accès à la communauté.

Sauf que les évidences sont souvent trompeuses. Dans un rapport publié hier, l’organisation Human Rights Watch dénonce les lois prises par le gouvernement polonais, qui ‘"sapent l’Etat de droit et menacent divers droits humains’’. La Commission européenne s’est d’ailleurs emparée de ce sujet il y a plusieurs mois, sans parvenir pour autant à se faire entendre de la Pologne. Et ce qui vaut pour Varsovie vaut également pour Budapest, en Hongrie. Ajoutez à cela l’arrivée de l’extrême-droite au parlement allemand, son prochain retour au gouvernement en Autriche, et un climat politique général de moins en moins hostile aux régimes autoritaires : voilà un cocktail plutôt inquiétant au sein même du continent européen.

‘’L’Europe est-elle armée pour défendre l’état de droit ?"

Articles

Intervenants
  • présidente de la Conférence des OING du Conseil de l'Europe
  • professeure agrégée de droit public à l'université Lille 2, spécialiste de droit de l'Union européenne, des droits fondamentaux européens et des rapports entre ordres juridiques
  • docteur en géopolitique de l’Université de Paris IV – Sorbonne, fondateur du premier site géopolitique francophone, Diploweb.com, chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS), co-auteur avec Gérard-François Dumont
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......