LE DIRECT
Amphithéâtre de l'université de Rouen

L'université a-t-elle les moyens de la sélection ?

40 min
À retrouver dans l'émission

A la veille des premiers résultats d’affectation sur le logiciel d’entrée à l’université Parcoursup, comment s’est déroulée la phase de sélection des dossiers ? Sur quels critères ? Avec quelles difficultés techniques éventuelles ou quelles réserves éthiques ?

Amphithéâtre de l'université de Rouen
Amphithéâtre de l'université de Rouen Crédits : CHARLY TRIBALLEAU - AFP

Ça y est, demain, quelques 800 000 personnes connaîtront quelles filières universitaires leur ouvriront, ou non, leurs portes. La plateforme en ligne Parcoursup mise en place par la loi Orientation et Réussite des Élèves, passera en effet à la phase "admission". Ces 800 000 personnes ont chacune formulé en moyenne 8 vœux d’affectation. Il y aura donc demain, au terme de 4 mois d’attente et d’étude des dossiers, des oui, des oui si, des non. Et selon le syndicat  SNESUP FSU près de 250 000 lycéens sur liste d’attente. Le paysage s’annonce d’ores et déjà compliqué à déchiffrer.

Au-delà de ce nombre, certains universitaires dénoncent l’opacité d’un algorithme  qui diffère d’une université à l’autre. Des notes, des appréciations, des lettres de motivations transformées en une note sur 20 pour déterminer l’avenir de ce quasi millions de candidats aux bancs de l’université.

Il y a eu des appels d’enseignants chercheurs à démissionner de ces commissions d’examens, il y a aujourd’hui toujours quelques sites universitaires bloqués et de nombreux boycotts d'examens par les étudiants pour protester contre la loi ORE et la sélection à l’université qu’instaurerait le système Parcoursup.

Et il y a ces questions encore sans réponse. Celle du collectif « Sauvons l’université » publiée dans une tribune sur Mediapart ces derniers jours « pourra-t-on faire la rentrée 2018 ? » Il y a aussi celle des moyens alloués à un meilleur encadrement des choix d’études, et aux moyens matériels pour les accompagner. 

L’université a-t-elle les moyens de la sélection ?

Liens :

Sur le même thème :

Intervenants
  • Maître de conférences en Etudes germaniques (civilisation et linguistique) à l'Université de la Sorbonne Nouvelle, codirectrice du Master professionnel de journalisme franco-allemand
  • professeur de droit privé à l’Ecole de droit de la Sorbonne (Université Paris-I)
  • vice-présidente de l’université Rennes-I chargée de l’orientation et présidente de la Courroie, association des Responsables de l'Orientation et de l'Insertion professionnelle des Etudiants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......