LE DIRECT
Le logiciel libre va-t-il disparaître au profit du logiciel propriétaire ?

Que reste-t-il du logiciel libre ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Microsoft vient de racheter la plateforme de création collaborative de logiciels Github. Est-ce vraiment une bonne nouvelle pour le logiciel libre ? Et quelles conséquences pour les utilisateurs ? La philosophie du libre a-t-elle gagné ou s’est-elle fait manger ?

Le logiciel libre va-t-il disparaître au profit du logiciel propriétaire ?
Le logiciel libre va-t-il disparaître au profit du logiciel propriétaire ? Crédits : Priscila Zambotto - Getty

Si vous n’êtes pas vous-même développeur informatique, sans doute n’avez-vous jamais entendu parler de GitHub. GitHub, c’est une plateforme à laquelle participe des millions de développeurs. Sa particularité : elle appartient au monde du logiciel libre, c’est-à-dire qu’elle est collaborative. Chaque projet qui y est développé peut être étudié, modifié, copié…en toute liberté. Plus qu’un outil technique, une véritable philosophie.

Or il se trouve que GitHub va être rachetée.  Et pas par n’importe qui : par Microsoft. Le géant mondial de l’informatique l’a annoncé la semaine dernière. La vente n’est pas encore finalisée mais le prix est connu : 7.5 milliards de dollars.

Dans le monde du logiciel libre, cette annonce suscite l’inquiétude. Car s’il est une entreprise qui symbolise la démarche inverse, à savoir des logiciels fermés, propriétaires, c’est bien Microsoft. Sa suite Windows en est l’exemple le plus emblématique.

Ce rachat est-il le signe d’un rapprochement entre deux mondes antagonistes, désormais complémentaires ? Ou plutôt celui de la fin d’une utopie ?

"Que reste-t-il du logiciel libre ?"

Extraits : 

Pierre-Yves Gosset : "Pour nous, le logiciel libre, c'est l'open source avec des valeurs. On veut que les utilisateurs et utilisatrices puissent se servir et contribuer aux logiciels."

Bernard Ourghanlian : "On a pris conscience chez Microsoft, probablement un peu tard, que c’était important de collaborer, d’être à plusieurs sur le développement d’un logiciel."

Amaëlle Guiton : "Il va y avoir une différence entre ce qui peut être mis dans un pot commun technologique et ce sur quoi on va construire un modèle économique, ce sur quoi il va y avoir de la mise en concurrence"

Liens :

Articles :

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......