LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Comment financer la perte d'autonomie des personnes âgées ?

Qui doit financer la dépendance ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Face à l'augmentation rapide du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie, comment financer leur prise en charge dans de bonnes conditions ? Faut-il miser sur une cinquième branche de la sécurité sociale, une nouvelle journée de solidarité ou des assurances complémentaires obligatoires ?

Comment financer la perte d'autonomie des personnes âgées ?
Comment financer la perte d'autonomie des personnes âgées ? Crédits : GERARD JULIEN - AFP

Et si le jeudi de l’Ascension finissait par ne plus être chômé, pour être transformé en journée de solidarité, comme le fut autrefois (avec un résultat mitigé il est vrai) le lundi de Pentecôte ? Autant le dire tout de suite, aucun projet aussi précis n’existe à ce stade. Mais l’idée d’une deuxième journée de solidarité pour financer la dépendance, elle, est bien dans l’air. Emmanuel Macron y a pensé tout haut lors de sa mémorable interview par Edwy Plenel et Jean-Jacques Bourdin, le mois dernier.

"Nous avons" a expliqué le chef de l’Etat "1.5 million de personnes qui ont plus de 85 ans ; à l’horizon 2050, ce sera 5 millions… Il nous faudra construire soit des jours consacrés à ce risque – Jean-Pierre Raffarin et Jacques Chirac l’avaient proposé par le passé, ça peut être une option – soit des mécanismes de Sécurité sociale"

Ce qui est certain, c’est que les perspectives démographiques rendent intenables le maintien à son niveau actuel du financement de la dépendance. Les besoins d’encadrement notamment sont immenses. Des pistes existent depuis des années, notamment l’idée de créer une cinquième branche de la Sécurité sociale, au nom de la solidarité collective. Certains préconisent plutôt le recours obligatoire à des assurances.

‘’Qui doit financer la dépendance ?’’

Vidéo : 

Nora Berra : "Je préconise un système hybride entre l’assurance et le système mutualiste qui permet de collecter des fonds et, ensuite, de délivrer des rentes aux personnes en manque d’autonomie, de mettre en place un compte garantie pour les personnes qui sont dépendantes dès aujourd’hui qui n’auront pas cotisé et de mettre en place de véritable politique de prévention."

Liens :

Articles

Et suivez-nous aussi sur Twitter : @Grain_a_moudre

Intervenants
  • conseillère régionale Auvergne-Rhône-Alpes, ancienne Secrétaire d'Etat chargée des Aînés (2009-2010)
  • Professeure d’économie à l’université Paris Dauphine au sein du laboratoire LEDA-LEGOS, et directrice de la Chaire Santé de la Fondation du Risque.
  • présidente d’honneur la Fédération nationale des associations et des amis des Personnes âgées et de leurs familles (FNAPAEF)
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......