LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Peut-on repartir de zéro sur les réseaux sociaux ?

Peut-on repartir de zéro sur les réseaux sociaux ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Chaque seconde, près de 6000 tweets sont postés sur Twitter. Ceux qui ne seront pas effacés deviendront vite obsolètes. Mais culture de l’instantané ne veut pas dire culture de l’oubli. Les vieux messages peuvent toujours ressurgir. Alors comment gérer la mémoire d'Internet ?

Peut-on repartir de zéro sur les réseaux sociaux ?
Peut-on repartir de zéro sur les réseaux sociaux ? Crédits : Etienne Laurent - Maxppp

« Le pluriel ne vaut rien à l’homme et sitôt qu’on est plus de quatre, on est une bande de cons » : voilà un refrain de Georges Brassens qu’on pourrait aisément appliquer aux membres de la Ligue du LOL. La Ligue du LOL : un groupe Facebook, créé il y a une dizaine d’années par de jeunes journalistes spécialistes du web et des communicants.

On apprenait il y un peu plus d’une semaine, suite à un article de Libération, que ce groupe se livrait à des actes de harcèlement en ligne, le plus souvent contre des jeunes femmes. L’affaire a fait grand bruit sur les réseaux sociaux et dans les rédactions. Des sanctions ont été prises par ces dernières contre plusieurs membres de ce groupe : des mises à pied à titre conservatoire. Les suites judiciaires sont très incertaines : si le cyberharcèlement est un délit passible de deux ans de prison, les faits reprochés semblent, pour la plupart, prescrits.

Cette affaire risque de suivre longtemps ceux qui se sont livrés à ces campagnes de harcèlement. D’autant plus longtemps qu’internet et les réseaux sociaux n’ont pas la mémoire courte. Si le droit à l’oubli autorise tout un chacun à demander le retrait du web d’informations pouvant lui nuire, l’effacement intégral est impossible.

Pire : la notion de passé n’existe plus vraiment sur internet, tout ce qui a été publié appartient au présent. Au-delà de la gravité des faits qui leur sont reprochés, que des spécialistes de ces réseaux n’en aient pas eu conscience est tout simplement aberrant. Est-ce à dire qu’il faut tout reprendre du début, sur la manière de se comporter en ligne ? 

« Peut-on repartir de zéro sur les réseaux sociaux ? »

Vidéos :

Fanny Georges :

Le numérique n’est pas un espace séparé du réel. Mais la socialisation numérique crée une distance avec la réalité des rapports sociaux.

Yann Padova :

Le droit est peu présent dans les formations de journalisme. Or si l'on n’a pas un minimum rudimentaire de formation juridique sur ce qu'il est permis de faire dans le monde numérique, on se retrouve avec des utilisateurs qui ignorent les conséquences de leurs actes.

Articles :

"Ligue du LOL : 3 questions sur l’anonymat et le pseudonymat sur Internet" : Le Monde, le 11/02/2019

[abonnés] "La démocratie ne peut exister que grâce à une saine dose d’anonymat" : Le Monde, le 30/01/2019

Tribunes :

"Droit à l’oubli, devoir de mémoire" : billet de Laurent Chemla, Zone de non-droit, 28/04/2010

"Le droit à l'oubli n'est pas l'oubli du droit..." : Yann Padova pourLa Tribune, le 29/01/2019

Liens :

Blog de Fanny Georges

"Confessions d'un voleur : Internet, la liberté confisquée", l'ouvrage de Laurent Chemla est disponible en ligne

Intervenants
  • Fondateur de GANDI, membre de la Quadrature du net
  • Sémiologue, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
  • Avocat, ancien secrétaire général de la CNIL (2006-2012), partner chez Baker McKenzie
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......