LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le président Donald J. Trump et la chancelière allemande Angela Merkel s'expriment lors d'une conférence de presse conjointe à la East Room de la Maison Blanche à Washington.

LE CLUB : Trump fait-il craquer les démocraties européennes ?

39 min
À retrouver dans l'émission

La montée des mouvements populistes en Europe est-elle à relier à l'influence du président américain ? Les colères qui s'expriment sur le vieux continent - particulièrement à l'approche des élections européennes - sont-elles d'ailleurs les comparables à celles qui ont porté Donald Trump au pouvoir ?

Le président Donald J. Trump et la chancelière allemande Angela Merkel s'expriment lors d'une conférence de presse conjointe à la East Room de la Maison Blanche à Washington.
Le président Donald J. Trump et la chancelière allemande Angela Merkel s'expriment lors d'une conférence de presse conjointe à la East Room de la Maison Blanche à Washington. Crédits : CLEMENS BILAN/EPA/Newscom - Maxppp

C’est un fait, une série de faits, même : depuis l’élection de Donald Trump, depuis deux ans, donc, pas une élection nationale dans les grands pays européens sans une progression des partis populistes. Législatives en Italie, en Allemagne, en Autriche, en Suède, législatives ET présidentielle en France… Liste non exhaustive...

Cette dynamique ne date certes pas de novembre 2016, mais elle semble s’être renforcée avec l’arrivée du milliardaire à la Maison Blanche. Une arrivée due, en partie, à la stratégie mise en place par un homme : Steve Bannon, directeur de campagne de Trump, conseiller stratégique du président, puis viré, tombé en disgrâce. Enfin, en apparence. Car depuis quelques mois, non seulement il continue d’agir pour Donald Trump, aux Etats-Unis – il est en campagne, à quatre jours des élections de mi-mandat, mais encore, il œuvre en Europe. Bannon y est souvent venu ces derniers mois, en Italie – saluer les victoires de Matteo Salvini et Luigi di Maio, en France, invité par Marine Le Pen, en Hongrie, et en Belgique, à Bruxelles – où il a annoncé, en juillet dernier, le lancement du Mouvement – un club dont le but est de fédérer les populismes européens, en vue des élections européennes de mai prochain. Un club qui pourrait préfigurer une sorte de super groupe dans le prochain Parlement européen et perturber, voire paralyser l’Europe telle qu’elle existe aujourd’hui.

Trump fait-il donc craquer les démocraties européennes ?

Intervenants
  • journaliste, fondatrice de "QG le média"
  • politologue et enseignante en théologie politique à Sciences Po Paris
  • consultant en affaires européennes, président du Mouvement européen-France, enseignant au collège d’Europe à Bruges et à Sciences Po Paris, ancien président de l’Institut Jacques Delors
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......