LE DIRECT
Marche silencieuse pour Hismaël, le jeune homme décédé après un affrontement, le 13 janvier 2018 à Paris.

Violence des jeunes : quelle prévention des rixes ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Samedi 13 octobre, un adolescent originaire de Bagnolet a été passé à tabac par une bande de jeunes armés de barres de fer. Il décède le lendemain. La liste des victimes des rixes ne cesse de s’allonger. Comment comprendre ce phénomène ? Quelle prévention mettre en place ?

Marche silencieuse pour Hismaël, le jeune homme décédé après un affrontement, le 13 janvier 2018 à Paris.
Marche silencieuse pour Hismaël, le jeune homme décédé après un affrontement, le 13 janvier 2018 à Paris. Crédits : Frédéric Dugit/LE PARISIEN - Maxppp

Il y a 10 jours, aux Lilas, en Seine-Saint-Denis (une commune limitrophe de Paris) un adolescent de 13 ans est mort après une bagarre. 5 de ses agresseurs présumés ont été placés en garde à vue. Tous mineurs. Ils étaient venus en découdre à coups de barres de fer. Ce drame vient s’ajouter à une liste déjà longue de rixes qui dégénèrent.

En janvier, dans le quartier touristique de la rue de la Roquette à Paris, un garçon de 15 ans a été poignardé suite à un règlement de comptes entre bandes rivales. Dans la capitale, le ministère de l’Intérieur a dénombré 40 bagarres pour la seule année 2017, et ce bilan terrible : 3 morts et 109 blessés. Les affrontements entre jeunes ne sont pas nouveaux.

Mais à en croire les spécialistes, ils seraient de plus en plus nombreux aujourd’hui, de plus en plus violents. Et ils impliqueraient des individus de plus en plus jeunes. Pour tenter d’endiguer ce phénomène, la mairie de Paris a lancé au début de ce mois des ‘’Etats généraux de la prévention des rixes’’. Un travail qui suppose, pour commencer, d’essayer de comprendre les raisons de cette poussée de violence.

"Violence des jeunes : quelle prévention des rixes ?"

Liens : 

Constats et recensement des actions contre les rixes 2018 :  document de synthèse établi en septembre 2018 par le Comité de Prévention Spécialisée de Paris.

Actions Ré Elles : page Facebook de l’Association Actions Ré Elles, des mères engagées contre les violences inter-quartiers dans le XIXe arrondissement de Paris. 

La Direction de la Sécurité de Proximité de l'Agglomération Parisienne : page du site de la Préfecture de Police.

Articles : 

Paris : la mairie veut enrayer le phénomène des rixes : par Le Monde, le 03/10/2018.

Qui sont ces adolescents qui s'affrontent, parfois jusqu'à la mort ? : par Caroline Piquet pour Le Figaro, le 16/10/2018.

Rixes entre bandes : je me venge, tu te venges, il meurt : par Ramsès Kefi pour Libération, le 15/10/2018. 

À Paris, la police déclare la guerre aux bandes : par Plana Radenovic pour Le JDD, le 07/08/2018. 

Intervenants
  • Adjointe à la Mairie de Paris chargée de toutes les questions relatives à la sécurité, la prévention, aux quartiers populaires et à l'intégration
  • Présidente de l’Association Actions Ré Elles
  • Directeur territorial adjoint à la DTSP 75 à Paris, une des unités de la Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP)
  • Vice-président du Comité de la Prévention spécialisée de Paris (CPSP)
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......