LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ebola: la crise est-elle vraiment derrière nous?

44 min

.

C'est une épidémie qui est partout et nulle part à la fois.

C'est le virologue Eric Leroy qui donne ici sa définition prudente et presque interrogative du virus Ebola. On pourrait se demander pourquoi, alors que les premiers tests d'un vaccin anti-Ebola se sont révélé 100 % positifs en Guinée la semaine dernière. "Partout et nulle part".

Un centre de traitement Ebola au Liberia, le 16 juillet 2015
Un centre de traitement Ebola au Liberia, le 16 juillet 2015 Crédits : James Giahyue - Reuters

Après 27 500 cas déclarés en Afrique de l'Ouest, et plus de 11 000 morts, cette fièvre hémorragique continue à atteindre, à se transmettre, elle a même encore tué un adolescent en juillet dernier au Liberia, deux mois après la fin déclarée de l'épidémie dans le pays. Ce même virologue que je viens de citer, Eric Leroy s'interroge sur d'éventuels foyers de la maladie qui seraient éventuellement restés inconnus aux médecins.

Un autre professeur à l'hôpital universitaire de Genève, Laurent Kaiser, se demande si le vaccin trouvé serait efficace en cas d'un retour de l'épidémie sous la forme d'une nouvelle souche du virus. Il y a des questions aussi sur les réactions, les formations,et les décisions d'urgence, de circonstance, mise en place il y a près d'un an. Quand l'organisation mondiale de la santé a déclaré, le 8 août 2014 l'épidémie d'Ebola comme une "urgence de santé publique à portée mondiale". Six mois après l'alerte donnée par Médecins Sans Frontières au Libéria.

Ce vaccin découvert pose donc peut-être encore plus de questions qu'avant, sur la gestion même du traitement des malades, celui des populations exposées au virus, sur la capacité des organisations humanitaires et des autorités gouvernementales à réagir peut-être mieux, peut-être plus rapidement, si le virus était amené à se propager à nouveau.

Alors la crise est-elle vraiment derrière nous?

Gilbert Potier et Marie Jaspard
Gilbert Potier et Marie Jaspard Crédits : Radio France

Suivez-nous sur Twitter

twitter
twitter Crédits : Radio France
Intervenants
  • directeur général à Médecins du Monde.
  • Professeur émérite d’histoire de la santé à l’Ecole des hautes études en santé publique
  • Infectiologue, responsable MSF du centre de traitement Ebola de Conakry, en Guinée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......