LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
 Les bureaux de Goldman Sachs à New York

Finance et politique : les liaisons dangereuses

43 min

Que nous dit le départ de Barroso vers Goldman Sachs ?

 Les bureaux de Goldman Sachs à New York
Les bureaux de Goldman Sachs à New York Crédits : Richard B. Levine SIPANY/SIPA - Sipa

Révélée en milieu de semaine dernière, l’arrivée de José Manuel Barroso chez Goldman Sachs a soulevé une vague de protestations… mais d’ordre très différent.

Pour certains c’est, en soit, le passage de l’ancien président de la Commission Européenne à une banque d’affaire qui pose problème. Il n’est certes pas le premier mais prête le flanc de façon caricaturale à l’accusation d’appartenir à ces élites déconnectées au service de la finance plutôt que de l’intérêt général.

D’autres se sont montrés plus nuancés : c’est le choix de Barroso d’aider spécifiquement Goldman Sachs à gérer l’après Brexit qui est critiqué. L’éthique personnelle aurait dû guider le Portugais à refuser d’intégrer cette banque qui a largement participé à la crise des subprimes et s’est illustré, dans le maquillage des comptes Grecs.

La question est donc simple… en apparence : faut-il tracer entre public et privé une barrière complètement hermétique ou bien s’en remettre à des règles de bonne conduite ?

Politique et finances, les liaisons dangereuses… c’est notre sujet du jour.

Intervenants
  • économiste, maîtresse de conférences en Sciences économiques à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et conseillère scientifique à l'Institut Veblen
  • Président-fondateur Institut Sapiens,
  • sociologue, maître de conférences à l’EHESS.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......