LE DIRECT
Une équipe de nuit installe les anneaux Olympiques, le 1er août 2016, à Rio de Janeiro.

Brésil : les JO, nouvelle chance, nouveau piège ?

43 min

Un sondage publié dans le journal l'Estado de Sao Paulo indique que 60 % de la population juge que ces Jeux seront préjudiciables plutôt que bénéfiques au Pays. Il faut dire que le Brésil d'aujourd'hui n'a pas tout à fait les mêmes problèmes qu'il y a 5 ans.

Une équipe de nuit installe les anneaux Olympiques, le 1er août 2016, à Rio de Janeiro.
Une équipe de nuit installe les anneaux Olympiques, le 1er août 2016, à Rio de Janeiro. Crédits : Kyodo/MAXPPP - Maxppp

"Le Brésil a perdu les Jeux Olympiques avant même qu'ils ne commencent."

L'auteur de cet alarmant constat a priori, c'est Atila Roque. Le directeur d'Amnesty International Brésil, qui dans un communiqué publié au début de cette semaine interpelle sur le nombre d'homicides commis par la police de Rio, qui a doublé en un an. Une hausse qui, selon lui, "réduit considérablement les chances d'un quelconque héritage olympique positif pour la sécurité publique".

Et à quelques heures de la cérémonie d'ouverture de ces JO 2016, au Stade Maracana de Rio, les Brésiliens aussi se posent cette question de l'héritage, social, politique, économique, sécuritaire… et ne semblent pas beaucoup plus enthousiastes.

Un sondage publié dans le journal l'Estado de Sao Paulo nous indique que 60 % de la population juge que ces Jeux seront préjudiciables plutôt que bénéfiques au Pays. Il faut dire que le Brésil d'aujourd'hui n'a pas tout à fait les mêmes problèmes qu'il y a 5 ans.

En 2009, c'était un pays en pleine croissance que le CIO choisissait pour organiser la compétition mondiale, avec à sa tête, le populaire président Lula qui comptait bien en profiter pour lancer de grands projets. Aujourd'hui, ce soir même, la présidente Dilma Rousseff sera absente et pour cause, suspendue de ses fonctions depuis 3 mois. Lula non plus ne sera pas de la fête non plus. En revanche des manifestations auront lieu ce soir, en marge de la cérémonie d'ouverture pour protester contre l'actuel président par intérim Michel Temer. Voilà pour la carte postale, vu de loin en tous cas, que l'on affinera au fil de cette émission. Carte postale dominée aussi par de lourds enjeux sécuritaires à la fois locaux et mondiaux.

Alors, que représente l’organisation de ces jeux olympiques 2016 au Brésil ? Est-ce une nouvelle chance pour le pays de se relever économiquement, socialement ou bien est-ce un nouveau piège sécuritaire, un gouffre économique, pour ce pays?

Avec Marion Trovo-Harlay, analyste au sein du cabinet Risk&Co

Carole Gomez,  juriste et chercheuse à l'IRIS, spécialiste de l'impact du sport dans les relations internationales.

Hervé Théry, géographe français, Directeur de recherches au CNRS, professeur invité à l'université de São Paulo et codirecteur de la revue Confins. Il a publié Le Brésil, pays émergé (Armand Colin, 2014 et nouvelle édition en juin 2016).

Bibliographie

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......