LE DIRECT
Ecrire pour soi, pour l'autre, pour le plaisir.

Ecrire : pourquoi en rêvons-nous?

44 min
À retrouver dans l'émission

Plus d’1 million de Français planque quelque part chez eux un manuscrit jamais publié... D’où naît ce besoin d’écriture ? Celui qui écrit est-il écrivain ?

Ecrire pour soi, pour l'autre, pour le plaisir.
Ecrire pour soi, pour l'autre, pour le plaisir. Crédits : John Sadovy/BIPs - Getty

A 18 ans, j’ai pensé qu’il était temps d’écrire un roman. Une page plus tard, j’ai pensé au contraire pensé qu’il était grand temps d’arrêter ou encore temps…

Mais avant, j’en ai fait lecture à mes parents qui évidemment ont trouvé mon texte « magnifique », « merveilleux », « plein de grâce »… Et peut-être pour me flatter, j’avais agi sous couvert d’anonymat, m’ont demandé de quel grand écrivain il s’agissait.

Je n’étais pas peu fière. A défaut d’avoir le talent de l’écrivain, j’en avais au moins la posture.

Faut-il se réjouir de cette démocratisation de l’écriture ? Ou déplorer le formatage de la littérature… Inné ou acquis, le talent se cultive-t-il seul ou à plusieurs ?

Philippe Delerm, Gisèle Sapiro, Paul Otchakovski-Laurens
Philippe Delerm, Gisèle Sapiro, Paul Otchakovski-Laurens Crédits : MARIE HOUX - Radio France

Paul Otchakovsky-Laurens  (P.O.L) : éditeur, après avoir travaillé chez Flammarion et fondé sa collection P.O.L chez Hachette Livre, il a créé la maison d’édition P.O.L en 1983.

Gisèle Sapiro  : sociologue, directrice de recherche au CNRS et directrice d’études à l’EHESS, elle dirige également le Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP-Paris). Elle a publié au Seuil, en 2011 un ouvrage intitulé « La Responsabilité de l'écrivain ». Elle prépare un ouvrage sur la professionnalisation du métier d’écrivain.

Philippe Delerm  : écrivain, longtemps professeur de lettres en Normandie, il publie au Seuil à la rentrée « Je vais passer pour un vieux con ». Dans « Ecrire est une enfance » (Albin Michel, 2011), il est revenu sur ce qui a motivé son désir d’écrire.

Philippe Ripoll  : auteur, à la croisée des chemins entre création littéraire et médiation sociale et culturelle, il a publié dernièrement « Saint Denis, Théâtres intermédiaires » en deux tomes chez l’Harmattan (2011 et 2012) dans lesquels il s’est entretenu avec des habitants de Saint Denis et leur trajet vers le théâtre. Il a été chargé de coordonner le master de création littéraire qui s’ouvre à la rentrée à l’Université du Havre et à l’Ecole supérieure d’art et de design Rouen-Le Havre.

Bande sonore:

  • Brigitte Fontaine, "La symphonie pastorale" (album "Les Palaces", 1997)
  • General Electriks, "Tu m'intrigues"
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......