LE DIRECT
Des enfants font griller des saucisses au feu de bois, en Allemagne

Les colos, laboratoire du vivre-ensemble ?

42 min

Les "jolies colonies de vacances" n'ont plus le vent en poupe. Malgré les efforts des acteurs du secteur, la fréquentation des colos ne cesse de baisser, tandis que de nombreuses voix critiquent l’absence de mixité sociale au sein des séjours. Cette crise des colos peut-elle être dépassée ?

Des enfants font griller des saucisses au feu de bois, en Allemagne
Des enfants font griller des saucisses au feu de bois, en Allemagne Crédits : Jörg Carstensen / DPA - AFP

A l’heure qu’il est ils sont dans le train, le car ou peut-être l’avion qui les ramène chez leurs parents. Derniers jeux ce matin, derniers tours de vaisselle, derniers adieux aussi à la plage, aux monos, et surtout aux copains.

En cette fin de mois d’août les derniers séjours de colonie de vacances s’achèvent. Cette année encore plusieurs milliers d’enfants et d’adolescents en auront fait l’expérience : un séjour sans les parents, loin de chez soi et parfois sans connaitre personne.

Se faire de nouveaux amis et apprendre à vivre en groupe, c’est justement le projet que revendiquent les colonies de vacances. Des séjours pas comme les autres, où l’on vient s’amuser, certes, mais aussi se confronter à la vie en société.

Un état d’esprit pas toujours facile à promouvoir, parce qu’un séjour kite-surf avec ses amis d’enfance sera toujours plus attractif qu’apprendre à monter une tente avec des inconnus. Sauf que le kite-surf, ce n’est pas le même prix, et que même l’été, il est difficile d’échapper à sa condition sociale.

Les colos, laboratoire du vivre-ensemble ?

Intervenants
  • Membre du Conseil économique, social et environnemental
  • Sous-directeur de l’éducation populaire au sein du Ministère de l'Education nationale
  • Chef de projet Education et loisirs pour la Fédération générale des Pupilles de l'Enseignement Public
  • Enseignant à Paris XIII et chercheur en animation socio-culturelle
À venir dans ... secondes ...par......