LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La plaque de la place de la Laïcité dans le XVe arrondissement à Paris, le 9 décembre 2013

Qu'est ce que le discours politique a fait de la laïcité ?

43 min

.

La plaque de la place de la Laïcité dans le XVe arrondissement à Paris, le 9 décembre 2013
La plaque de la place de la Laïcité dans le XVe arrondissement à Paris, le 9 décembre 2013 Crédits : Christophe Petit Tesson/MAXPPP - Maxppp

"Il faut inventer une nouvelle relation avec l'Islam de France. C'est bien un nouveau modèle que nous devons bâtir".

Déclaration de Manuel Valls, dans un entretien accordé au Monde à la fin de ce mois de juillet. Déclaration qui pose plus d'une question. Au-delà de la récurrente question "qu'est ce que l'islam de France exactement?", il y a surtout une interrogation sur cette relation dont parle le premier ministre, et sur ce nouveau modèle dont nous ne savons pas grand chose de plus, si ce n'est qu'une Fondation pour l'islam de France va voir le jour à la rentrée.

Au-delà de ces questions, il y en a une que l'on peut se poser aujourd'hui: celle de l'importance de la laïcité dans la société française. Une loi de plus 110 ans maintenant lui est consacrée. Loi qui sépare les affaires religieuses des politiques et fait que l'Etat ne reconnaît ni ne salarie ni ne subventionne aucun culte.

"Etre laïc, c'est refuser aux religions qui passent, le droit de gouverner l'humanité qui dure", disait l'historien Ernest Lavisse en 1902.

Plus d'un siècle plus tard, on peut se demander si une nouvelle définition de la laïcité ne pourrait pas refuser aux gouvernements qui passent le droit de gouverner ces religions qui durent. Ce qu'ils ont pourtant toujours fait depuis 1905, et encore maintenant avec ce pacte annoncé par le gouvernement, et cette volonté de réformer, l'Islam dit de France. Des décisions des déclarations qui interviennent dans un contexte marqué par une série d'attentats - janvier, novembre, juillet - revendiqués par le groupe Etat islamique. Et qui font dire au sommet de l'Etat que c'est à la communauté musulmane de prendre ses responsabilités.

Alors qu'est ce le discours politique a fait de la laïcité ?

Avec

Marwan Mohammed et Omero Marongiu à France Culture, le 10 août 2016
Marwan Mohammed et Omero Marongiu à France Culture, le 10 août 2016 Crédits : M. Moneghetti - Radio France

- Omero Marongiu,  sociologue, spécialiste de l’islam en France, chercheur associé à l'Institut de Recherche sur le Pluralisme religieux et l’athéisme (IPRA), centre de recherche rattaché à l'université de Nantes. Il a soutenu sa thèse intitulée "L'islam au pluriel. Etude du rapport au religieux chez les jeunes musulmans dans le Nord de la France" en 2002 à l'Université Lille I.

-  Valentine Zuber, (par téléphone), historienne, Directeur d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes titulaire de la chaire de « Religions et relations internationales ». Spécialiste de l'histoire de la liberté religieuse et de la laïcité en France et en Europe, elle a notamment publié  Laïcités-démocraties, des relations ambiguës (Brepols, Bibliothèque de l’EPHE, 2003), avec Fabienne Randaxhe, Laïcités et sociétés en Méditerranée (2012), avec Jacques Huntzinger et Marjorie Moya ( Lethielleux, 2012) et Le culte des droits de l'homme : une religion républicaine française : XVIIIe-XXIe siècle (Gallimard, 2014).

- Marwan Mohammed, sociologue, chargé de recherche au CNRS, Centre Maurice Halbwachs (CMH-ERIS). Il a notamment publié avec Abdellali Hajjat, Islamophobie : comment les élites françaises fabriquent le problème musulman  (La Découverte, 2013 et 2016).

- Dounia Bouzar (par téléphone), ancienne éducatrice et anthropologue du fait religieux. Elle a été chargée d'études " laïcité " à la Protection judiciaire de la jeunesse de 1991 à 2009. Elle a siégé au Conseil français du culte musulman de 2003 à 2005. En 2013, Dounia Bouzar créé avec d'autres experts l'association du CPDSI (Centre de Prévention des Dérives Sectaires liées à l'Islam). Elle a publié "Laïcité, mode d'emploi - cadre légal et solutions pratiques: 42 études de cas" (Eyrolles, 2010), "Désamorcer l'islam radical : ces dérives sectaires qui défigurent l'islam" (Ed. de l'Atelier, 2014) "Ma meilleure amie s'est fait embrigader" (La Martinière).

Archive INA : Entretien de René Rémond avec Jean-Noël Jeanneney dans le cadre du magazine Concordance des Temps, pour l'émission "La séparation de l'Eglise et de l'Etat : une loi dépassée?" le 5 avril 2003.

Pour prolonger :

- A Voix nue avec Dounia Bouzar

Intervenants
  • Historienne, directrice d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (PSL)
  • Sociologue, spécialiste de l’islam en France
  • anthropologue, directrice générale du Centre de Prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI)
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......