LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
André Gorz en 1998.

André Gorz : précurseur ou prophète ?

40 min
À retrouver dans l'émission

La pensée d'André Gorz est de celles qui peuvent nous aider à penser la crise.

André Gorz en 1998.
André Gorz en 1998. Crédits : DANIEL MORDZINSKI - Maxppp

Julie Clarini et Brice Couturier reçoivent Sabine Hérold, présidente d'Alternatives Libérale, Christophe Fourel, directeur général de l'Agence Nouvelle des Solidarités Actives, et Arno Münster, maître de conférence de l'université de Picardie et philosophe, pour parler de la pensée d'André Gorz et de son utilité face à la crise actuelle.

Écouter
44 min
"André Gorz : précurseur ou prophète ?", sujet de l'émission Du grain à moudre, le 03/03/2009

« André Gorz est mort volontairement en 2007 mais, aujourd'hui, alors que nous vivons le difficile passage d'une société à une autre, nous avons plus que jamais besoin de son œuvre. » Voilà ce qu'écrivait Alain Touraine, en décembre dernier, dans Le Nouvel Observateur. Et, en effet, la crise que nous traversons n'est pas seulement économique, elle est aussi culturelle et morale. La question des effets de notre système de production sur les ressources de la planète et sur son climat, André Gorz y réfléchissait déjà il y une quarantaine d'années. Raison pour laquelle, avec Bernard Charbonneau ou encore Jacques Ellul, il peut être tenu pour l'un des fondateurs de l'écologie politique en France. Mais si les chrétiens Charbonneau et Ellul sont arrivés à l'écologie par une critique radicale de la logique technicienne, le chemin de Gorz, lui, passe par la confrontation de toute une vie avec le marxisme. Son analyse des rapports sociaux s'énonce selon les catégories « d'aliénation » et de « conscience de classe ». Sa critique du capitalisme vise l'émancipation, l'autonomie, la réappropriation, par les acteurs, du sens de ce qu'ils produisent. Ses analyses des métamorphoses du travail et du salariat avaient une longueur d'avance, notamment lorsqu'il réfléchissait sur la montée de cette « non-classe » de chômeurs et de sous-employés, que Robert Castel définira comme « désaffiliée ». Gorz, qui avait le souci de l'analyse concrète des situations concrètes autant que de la théorie, s'est aussi intéressé à l'économie de l'immatériel et à ses conséquences. Ses réflexions ont débouché sur des propositions concernant, par exemple, la durée du travail ou la création d'un revenu social universel. 

André Gorz a toujours été un témoin extrêmement lucide de toutes les mutations économiques essentielles de son époque. De tous les philosophes, sociologues, économistes, néo-marxistes, critiques, il est de loin celui qui a formulé les réponses les plus originales aux grands défis de notre époque et de notre société. [...] Il est aussi et surtout de tous les penseurs critiques du capitalisme, celui qui est le plus focalisé sur l'écologie politique. Arno Münster

C'est la pensée d'Ivan Illitch qui va l'amener à penser et formuler les bases un peu théoriques de l'écologie politique, en ayant le souci de l'autonomie de l'individu. C'est cela qui est cœur de la réflexion d'André Gorz dans les années 1970, à la fois cette pensée écologiste qui commence à s'émanciper mais avec un souci de situer l'individu dedans. Christophe Fourel

Ce qui caractérise cette vision écologiste et socialiste d'André Gorz, c'est qu'il défend une écologie d'en bas contre une écologie d'en haut. Ce qui caractérise l'option écologique, politique d'André Gorz, c'est qu'elle est fondée essentiellement sur les perspectives d'une écologie d'en bas qui contraste beaucoup avec la vision technocratique des réformes écologiques d'en haut. Arno Münster

Intervenants
  • Chef de la Mission Analyse Stratégique, Synthèses et Prospective à la Direction Générale de la Cohésion Sociale
  • Maître de conférence de l'université de Picardie Philosophe
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......