LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Actrices de films pornographiques au "Venus erotic fair" de Berlin (2015)

Avec le porno le sexe est-il à bonne école ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Faut-il tout faire pour protéger les mineurs de la pornographie ? Ou bien faut-il s'en servir comme d'un outil de pédagogie ?

Actrices de films pornographiques au "Venus erotic fair" de Berlin (2015)
Actrices de films pornographiques au "Venus erotic fair" de Berlin (2015) Crédits : Fabrizio Bensch - Reuters

Ce qui est rassurant avec la publicité, c’est son obstination à prendre les consommateurs pour des imbéciles. Ainsi la marque Carambar, qui pour faire parler d’elle vient de lancer sa gamme ‘’pour adultes’’. Dans les paquets de la célèbre marque de caramels, vous pourrez trouver désormais des blagues coquines, interdites aux moins de 18 ans : à ne pas mettre donc entre toutes les dents. Cette opération marketing ne s’adresse évidemment pas aux adultes, mais bien aux enfants, d’autant plus tentés d’acheter les nouveaux paquets qu’ils sont frappés d’un interdit. C’est tout le sel de la transgression.

Encore que dans ce domaine, quelle place reste-t-il à la transgression, quand internet permet dès le plus jeune âge d’être confronté à des images et des vidéos pour adultes ? La pornographie règne en maître sur le web. Elle précède le passage à l’acte, sans pour autant d’ailleurs accélérer ce dernier : depuis 30 ans, l’âge du premier rapport sexuel reste le même : 17 ans et 6 mois. Cette exposition précoce à la pornographie inquiète les adultes. Quelles conséquences sur la future sexualité des adolescents ? Mais peut-on aussi lui trouver des vertus éducatives ?

« Avec le porno, le sexe est-il à bonne école ? »

Mathieu Trachman, Thérèse Hargot et Ovidie
Mathieu Trachman, Thérèse Hargot et Ovidie Crédits : JCF - Radio France

Liens

  • Site officiel de Thérèse Hargot
  • Pornographie: Entretien avec Mathieu Trachman, auteur d'un essai sur "Le travail pornographique" (Le Huffington Post)
  • Ovidie : « On est plus influencé par le porno que par la publicité » (Rue89 Lyon)
.
.
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......