LE DIRECT
Soupçonné de corruption, l'ex-président Lula cherche à revenir au gouvernement

Brésil, la fin d'une ère ?

39 min
À retrouver dans l'émission

C’est une crise politique sans précédent qui se déroule au Brésil. Fragilisée par une procédure de destitution et un scandale de corruption la présidente Dilma Rousseff tente de faire revenir au pouvoir l’ex-Président Lula, figure mythique du Brésil mais lui aussi visé par la justice.

Soupçonné de corruption, l'ex-président Lula cherche à revenir au gouvernement
Soupçonné de corruption, l'ex-président Lula cherche à revenir au gouvernement Crédits : Paulo Whitaker - Reuters

Avec plus de 80% d’opinion favorable, elle était, il n’y a pas si longtemps la chef d’Etat la plus enviée de la planète pour sa popularité. Dilma Rousseff, la présidente du Brésil est désormais à seulement 11% d’opinion favorable. Outre la colère des Brésiliens qui étaient 3 millions à manifester mardi dernier pour réclamer son départ, la présidente est sous le coup d’une procédure de destitution. Elle est accusée notamment d’avoir maquillé les comptes du Brésil. Tandis que son parti le célèbre PT, Parti des Travailleurs, est impliqué dans un vaste scandale de corruption.

Sa tentative, jeudi dernier de faire entrer au gouvernement l’ancien président et figure mythique des années 2000 Luis Ignacio Lula da Silva semble surtout avoir jeté de l’huile sur le feu. Il faut dire que Lula est lui aussi poursuivit par la justice qui le soupçonne d’avoir bénéficié du vaste système de pots de vin orchestré via la société publique Petrobras. Mais si le scandale éclabousse presque l’ensemble de la classe politique, la gauche, au pouvoir depuis 2003, risque d’en payer le prix fort. Le Parti des Travailleurs qui a pourtant fait sortir de la misère des millions de personnes n’est plus ce mouvement porteur d’espoir et de prospérité. « Nous devons définir si nous voulons sauver notre peau, nos postes ou notre projet » déclarait Lula en 2015. C’est bien la question qui se pose aujourd’hui.

« Brésil, la fin d'une ère ? »

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Tweet du présentateur de talk-show Danilo Gentili rappelant la citation de Lula en 1988 "Au Brésil, c'est comme ça : quand un pauvre vole, il va en prison, mais quand un riche vole, il devient ministre"

Gaspard Estrada, Liz Feré, Alfredo Valladão
Gaspard Estrada, Liz Feré, Alfredo Valladão Crédits : FR - Radio France

Liens

  • Plus55, média en ligne sur le Brésil, à destination d'un public étranger
  • Etat des lieux du malaise brésilien (Dossier SciencePo)
  • « La droite au Brésil est en plein essor » (Médiapart)
  • Brésil : "l'affaire Lula", la fin d'un cycle (Le Point)
  • La photo qui a secoué le Brésil (Géopolis - FranceTV)
Intervenants
  • Docteure en science de l’information et de la communication, enseignante à l’Université Paris 8
  • directeur exécutif de l'OPALC, l’Observatoire politique de l'Amérique latine et des Caraïbes - Sciences Po.
  • Professeur à Science Po, Président du conseil consultatif d'EUBrasil association
  • Journaliste, fondateur du média en ligne plus55
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......