LE DIRECT

Cinéma, musique : et si l'innovation restait la meilleure défense contre la piraterie ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Avec ses 1, 859 milliard de dollars de recette, Avatar vient de couler une seconde fois le Titanic. Qui d'entre vous avait pensé que la superproduction avait peut-être, pour cela, reçu l'aide des pirates ? Selon les deux économistes David Thesmar et Augustin Landier, la chose est entendue : la 3D est le résultat de l'aiguillon du piratage : l'industrie du cinéma aurait simplement compris que pour faire face aux appropriations illégales, elle se devait d'offrir une expérience différente de celle qu'on peut communément faire sur son écran plasma ou son smartphone. C'est ainsi qu'Avatar se retrouve au rang de film le plus piraté mais aussi le plus vu en salle de toute l'histoire du cinéma. Somme toute, il ne s'agit là que d'un nouveau cas de figure du processus mis en lumière par Schumpeter de « destruction créatrice », un processus naturel durant les grandes mues technologiques. C'est sur ce paradigme qu'on a pris l'habitude de penser également la crise de l'industrie du disque, le CD ne survivant qu'à la portion congrue, à l'heure du téléchargement. Mais alors, pourquoi si tout cela est très naturel et bien décrit dans l'histoire du capitalisme, si tout cela débouche sur des innovations dont tout le monde n'aura qu'à se réjouir, pourquoi donc embêter les valeureux pirates ? Ils ne sont, dans ce scénario, que les vecteurs du changement, les agents d'une révolution bénéfique... C'est que selon certains, ils accomplissent moins le cycle destruction-création qu'ils ne viennent le perturber. Avec la copie illégale, ils réduisent à néant le secteur qu'ils ont pris d'assaut, créant le chaos économique, avant que de nouveaux modèles aient le temps d'émerger. Ils se feraient les complices d'une « destruction destructrice ». Qui donc écouter ? Faut-il continuer à faire la chasse aux pirates ou laisser les industries affronter seules les mauvais grains ?

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......